Roland-Garros : Gilles Simon se qualifie au bout de la nuit

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Gilles Simon s'est imposé au premier tour du tournoi.
Gilles Simon s'est imposé au premier tour du tournoi.

Gilles Simon prolonge le plaisir : à 37 ans et pour son dernier Roland-Garros, il est sorti vainqueur dans la nuit de mardi à mercredi de son match du premier tour contre l'Espagnol Pablo Carreno (18e mondial) 6-4, 6-4, 4-6, 1-6, 6-4 en 3 h 54. Dans une ambiance de stade de foot créée par quelques centaines de courageux supporteurs qui ont bravé le froid et la nuit, Simon est sorti vainqueur d'un de ces matchs à rallonge dont il a le secret. Après avoir remporté les deux premières manches, il s'est laissé embarquer dans un cinquième set où il a semblé devoir lâcher prise après la perte rapide de sa mise en jeu.

IMMENSE GILLES SIMON ��

Le Français de 37 ans, qui prendra sa retraite en fin d'année, élimine Pablo Carreno Busta (tête de série n°16) 6-4 6-4 4-6 1-6 6-4 sur les coups de 1h du matin !@GillesSimon84 #RGsurPrime #RolandGarros pic.twitter.com/evZsCb2bFp

— Prime Video Sport France (@PVSportFR) May 24, 2022

Mais il s'est accroché, comme d'habitude, et, mené 3-4, il a aligné trois jeux d'affilée, profitant d'une double faute suivie d'une faute directe en longueur de Carreno pour s'imposer et se donner le droit d'affronter l'Américain Steve Johnson (92e) au deuxième tour. L'ex-numéro 6 mondial, redescendu au 158e rang, a annoncé le 7 mai que son corps n'étant plus en mesure de suivre le rythme, il mettrait un terme à 20 ans de carrière à la fin de l'année.

Tsitsipas s'est fait peur

Dans l'autre match de la soirée, Stefanos Tsitsipas, numéro 4 mondial [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles