Roland-Garros : La grosse annonce du clan Zverev sur son retour de blessure

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une semaine après s’être gravement blessé en demi-finale de Roland-Garros, Alexander Zverev s’est fait opérer avec succès de la cheville. Alors qu’il se trouve toujours à l’hôpital, son frère Mischa a évoqué en détail son état de santé, sans pour autant communiquer une date de reprise pour le futur numéro deux mondial.

Certes, Alexander Zverev a encore de belles et longues années devant lui, mais la demi-finale de l’édition 2022 de Roland Garros restera quoi qu’il arrive un moment marquant de la carrière de l’Allemand. Il y a une semaine, Alexander Zverev affrontait Rafael Nadal sur le court Philippe-Chatrier pour décrocher son premier sacre en Grand Chelem. Pourtant maitre absolu des lieux avec ses treize (désormais quatorze) victoires à la porte d’Auteuil, la légende espagnole se faisait bousculer, comme rarement il l’a été sur la terre battue parisienne, par Alexander Zverev. Le match venait de dépasser les trois heures de jeu, et les deux hommes n’avaient même pas encore conclu le deuxième set, après un tie-break remporté par Rafael Nadal dans la première manche. Alors que le Majorquin venait d’égaliser à six jeux partout pour disputer un second jeu décisif, le formidable parcours d'Alexander Zverev s’est arrêté brusquement. Le joueur de 25 ans, en pleine course, a vu sa cheville rester accrochée dans le sol, et tourner sur elle-même. Ses terribles cris et pleurs de douleur résonnent encore dans toutes les têtes. Et quelques minutes plus tard, il venait serrer la main de l’arbitre…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles