Roland-Garros (H) - Alexander Zverev, après sa qualification en demi-finale : « Je suis à l'aise, heureux »

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Alexander Zverev, vainqueur d'Alejandro Davidovich Fokina mardi en quart de finale, maîtrise de mieux en mieux l'environnement particulier des tournois du Grand Chelem. « Que dire de votre performance ?
Je joue de manière solide. Je sais qu'il faudra élever mon niveau en demi-finale. Mais pour l'instant, je suis à l'aise, heureux. C'est bien d'être là. lire aussi Zverev s'est promené en quart de finale C'est votre troisième demi-finale en Grand Chelem depuis l'an dernier...
Avant, je me mettais trop de pression, je n'étais pas assez patient envers moi-même. J'ai appris à faire face à ce genre de situation. Même si à la fin, le but n'a pas changé... Avant, je gagnais des Masters 1000, mais je n'arrivais pas aller loin en Grand Chelem. Je n'y avais pas le même niveau. Mais il faut apprendre à jouer dans ces Majeurs où tout est différent. C'est rare qu'un joueur joue bien tout de suite ici. Sauf Rafa, mais Rafa n'est pas humain (sourires). Pour moi, c'est arrivé doucement, mais sûrement. Est-ce que le fait de ne pas être dans la même partie de tableau que Nadal et Djokovic vous a aidé mentalement ?
Je ne sais pas trop quoi répondre. C'est bien de ne pas avoir à les jouer en quart de finale, c'est sûr. Mais jouer Nadal en finale, c'est encore pire ! Alexander Zverev « Si mes adversaires étaient là, c'est qu'il y avait une bonne raison » Vous n'avez pas joué contre des adversaires particulièrement bien classés pour arriver en demi-finale...
Si mes adversaires étaient là, c'est qu'il y avait une bonne raison. Mais Nishikori par exemple, il a été un très solide joueur du Top 10. Cette année sur terre, il a perdu une fois contre Nadal et trois fois contre moi. Il n'a fait aucun mauvais match. Et Davidovich Fokina a joué incroyablement bien durant le tournoi... lire aussi Le tableau hommes de Roland-Garros Le premier tour où vous aviez perdu les deux premiers sets contre Otte paraît loin...
Je ne suis pas quelqu'un qui joue forcément très bien au premier tour. Je développe mon jeu au fil des tours. Quand j'ai joué, j'avais appris que Dominic (Thiem) était éliminé, un des adversaires les plus durs à battre. Forcément, même s'il ne faut pas, ça trotte dans la tête... »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles