Roland-Garros (H) - Alexander Zverev balaie Kei Nishikori et retrouve les quarts de finale à Roland-Garros

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Comme en 2018 et en 2019, Alexander Zverev est en quarts de finale de Roland-Garros. L'Allemand s'est défait sans mal (6-4, 6-1, 6-1) de Kei Nishikori, dimanche. Il sera opposé à Alejandro Davidovich Fokina pour une place en demies. Après un début de quinzaine compliqué, Alexander Zverev accélère. L'Allemand, tête de série n°6 de Roland-Garros, s'est facilement qualifié pour les quarts de finale après sa victoire en trois manches (6-4, 6-1, 6-1) contre Kei Nishikori (49e), dimanche. lire aussi Le film du match Dans cette nouvelle nocturne sans vie, Alexander Zverev portait le tee-shirt sans manche tandis que Kei Nishikori avait préféré le legging. Sans doute que l'Allemand était le plus chaud des deux joueurs. Et il l'a prouvé dans un match disputé sans fioritures où il a réussi sans peine à imposer sa puissance. Après un démarrage en fanfare, il avait mené 3-0 avant d'être repris à 3-3, pour breaker à nouveau en fin de manche sur une faute de revers du Japonais. Il y avait encore moins d'émotions pour la suite, tellement Zverev se montrait impressionnant sur certaines séquences contre un Nishikori qui a fini abattu. Très sérieux et appliqué (5 aces, 68 % de points gagnés sur deuxième balle, douze volées gagnantes sur dix-huit montées), plutôt implacable dès qu'il s'agissait d'accélérer, l'Allemand confirmait qu'il avait le dessus sur son adversaire (5-1 désormais dans les confrontations). « La tactique était d'être le plus agressif possible. J'ai joué de manière incroyable, mais le tournoi n'est pas fini », disait-il. après son succès. Après avoir été accroché par Otte au premier tour, le n°6 mondial n'a plus perdu un set. il sera opposé en quarts de finale - son troisième ici - au bouillant espagnol Alexandro Davidovich Foekina, tombeur plus tôt dans la journée de Federico Delbonis. « Je vais me concentrer sur moi-même. Et si je joue à mon meilleur, je serai difficile à battre. » En jeu, une première demie Porte d'Auteuil.
lire aussi Le tableau