Roland-Garros (H) - Andrey Rublev sorti au premier tour de Roland-Garros par Jan-Lennard Struff

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Numéro 7 mondial et outsider du tournoi, le Russe Andrey Rublev a été éliminé dès le premier tour de Roland-Garros par l'Allemand Jan-Lennard Struff (6-3, 7-6 [6], 4-6, 3-6, 6-4), ce mardi. Deux jours après la sortie de route précoce de Dominic Thiem, Andrey Rublev a lui aussi été éliminé dès son entrée en lice contre l'Allemand Jan-Lennard Struff. Le finaliste de Monte-Carlo a bien remonté un handicap de deux manches à rien mais il a fini par céder en 3h46 face au 42e joueur mondial (6-3, 7-6 [6], 4-6, 3-6, 6-4). Comme l'an passé à Paris contre Sam Querrey (6-7, 6-7, 7-5, 6-4, 6-3), Rublev s'est embarqué dans un premier tour marathon. Sauf que, cette fois, le Russe a échoué dans sa tentative de remontée d'un handicap de deux sets. Tendu malgré un statut d'outsider, six semaines après avoir battu Rafael Nadal et atteint la finale à Monaco, le 7e mondial a commis énormément de fautes (65 au total dont 34 en coup droit et 8 doubles fautes). Il a servi pour égaliser à une manche partout mais s'est écroulé sur son engagement à 5-3. Absent en deuxième semaine pour la première fois depuis Wimbledon 2019 Alors qu'en tribunes, un spectateur était habillé d'un maillot du Paris Saint-Germain floqué... Federer, Rublev s'est relâché une fois dos au mur. Son extraordinaire frappe de balle a enfin transpercé le solide Allemand, qui lui avait pris un set à Rome il y a trois semaines, cinq ans après l'avoir déjà battu Porte d'Auteuil en qualifications. Mais le numéro 3 à la Race a totalement caviardé son jeu de service à 1-1 au cinquième set et a donc couru derrière le score tout au long de la manche décisive. Malgré deux balles de débreak à 4-3 - la première vendangée en revers sur une deuxième balle de l'Allemand - et le soutien majoritaire du public du court 14, le joueur de 23 ans a fini par céder. Il n'avait plus échoué en première semaine de Grand Chelem depuis Wimbledon 2019. Au prochain tour, Struff affrontera l'Argentin Facundo Bagnis, tombeur du Français Benjamin Bonzi. lire aussi Le tableau messieurs de Roland-Garros