Roland-Garros (H) - « J'ai bien travaillé », estime Rafael Nadal après son succès au 1er tour de Roland-Garros

·2 min de lecture

Vainqueur de l'Australien Alexei Popyrin en trois sets (6-3, 6-2, 7-6 [3]), le tenant du titre espagnol était satisfait de son entrée dans le tournoi, avant de croiser Richard Gasquet au prochain tour. Le tournoi retrouve le soleil et ses dates de printemps. Cela doit vous réjouir non ?
On va dire qu'au final les conditions de l'an dernier n'étaient pas si mauvaises pour moi puisque j'ai gagné(sourire). Après, ce n'est pas agréable de jouer par 3 ou 4 degrés, comme je l'ai fait sur certaines nocturnes et où j'ai craint de me blesser. Là, nous revenons à des dates normales, des conditions normales pour tout le monde. C'est plus facile, plus confortable de jouer dans ces conditions actuelles. C'est ce à quoi nous sommes habitués ici, à Roland-Garros, et j'en suis ravi. Quel est votre sentiment sur ce premier match du tournoi face à Alexei Popyrin ?
Bien. J'ai fait une bonne partie, contre un adversaire pas simple à jouer. Un premier tour dans ce genre de tournoi est toujours délicat à négocier. En plus, Popyrin est un jeune avec un gros potentiel. Il est agressif, il prend la balle tôt, il a une grosse frappe du fond du court. Il a tout pour ce qu'il faut pour jouer au plus haut niveau. « Avec Richard, on est de la même génération, on se connaît depuis qu'on est jeunes » Une petite frayeur quand même dans le troisième set avec deux balles de set contre vous !
Je fais un mauvais jeu de service à 3-2. Il m'a mis en difficulté et j'ai dû serrer les choses. Après, je crois que je fais un tie-break solide. J'ai bien travaillé et préparé le prochain match contre Richard (Gasquet). Justement, comment voyez-vous ce match contre un Français que vous avez battu seize fois en seize rencontres sur le circuit principal ?
Avec Richard, on est de la même génération, on se connaît depuis qu'on est jeunes, depuis les Petits As à Tarbes, à 12, 13 ans. Je crois que lui comme moi, on a eu des carrières longues et excitantes. On a la chance de pouvoir s'affronter à nouveau. Ce sera encore un match difficile. lire aussi Richard Gasquet : « Affronter Nadal ? C'est du kif ! »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles