Roland-Garros (H) - « Je n'étais pas vraiment moi-même », regrette Hugo Gaston, éliminé au 1er tour de Roland-Garros

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Hugo Gaston est sorti frustré de son match perdu sèchement contre Richard Gasquet (6-1, 6-4, 6-2), mardi au premier tour de Roland-Garros. Le Français aimerait maintenant qu'on ne lui parle plus de son exploit de l'an passé. « Que ressentez-vous après cette élimination au premier tour de Roland-Garros ?
Forcément il y a beaucoup de déception. Aujourd'hui (mardi), Richard (Gasquet) a été beaucoup plus fort que moi. Je n'ai pas réussi à mettre mon jeu en place. Je suis frustré. Je savais que je pouvais faire mieux, que j'avais le jeu pour l'embêter, mais je suis passé un peu à côté de mon match. C'est aussi à cause de Gasquet qui m'a empêché de mettre mon jeu en place. lire aussi Gasquet éteint Gaston Qu'est-ce qui n'a pas fonctionné ?
Mon niveau de jeu était moins bon que l'année dernière. On ne peut pas toujours jouer un très bon tennis. L'année dernière, tout était parfait pour moi. Cette année, c'était plus compliqué. Ça fait partie du haut niveau, à moi de me relever. Je n'étais pas vraiment moi-même sur le terrain. Je m'attendais à être beaucoup plus agressif. J'ai beaucoup trop loupé. Il fallait que je réagisse, mais je n'ai pas réussi. Hugo Gaston, sur sa performance à Roland-Garros en 2020 « Ce sont des bons souvenirs, mais je n'ai pas envie de penser à ça : c'est du passé. Ça fatigue un peu. Au bout d'un moment, c'est un peu lourd » En avez-vous assez qu'on vous ramène en permanence à votre huitième de finale de l'an passé ?
Oui clairement, c'est pesant. On me parlait beaucoup de ça dans n'importe quelle presse que je faisais. C'était pesant, même si je ne le disais pas clairement. Je suis déjà passé à autre chose depuis longtemps. J'aimerais qu'on arrête ça, j'ai envie de me concentrer sur le futur et pas le passé. À chaque fois que je suis sur un tournoi, les gens ne vont me parler que de ce que j'ai fait à Roland-Garros l'année dernière. Ce sont des bons souvenirs, mais je n'ai pas envie de penser à ça : c'est du passé. Ça fatigue un peu. Au bout d'un moment, c'est un peu lourd. Quels sont vos prochains objectifs ? Le top 100 (il est 141e) ?
Ça reste un objectif de rentrer dans les 100, oui. Avec les classements gelés, c'est beaucoup plus dur de monter dans les 100. Mais ça reste un beau défi. » lire aussi Le tableau hommes de Roland-Garros