Roland-Garros (H) - Rafael Nadal se remémore ses plus belles confrontations face à Richard Gasquet

·2 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Rafael Nadal va affronter le Français Richard Gasquet jeudi au 3e tour de Roland-Garros. L'Espagnol retrace leurs meilleures confrontations. Rafael Nadal : « On a joué beaucoup de matches l'un contre l'autre, on est arrivés presque au même moment sur le circuit, et on est toujours là. On a tous les deux connu des moments difficiles à cause des blessures. Mais à la fin, on prend tellement de plaisir à faire ce qu'on fait, jouer au tennis, qu'on continue tant qu'on peut. Je suis heureux de ça. La première fois qu'on s'est affronté, on devait avoir 12 ou 13 ans. lire aussi Richard Gasquet : « Affronter Nadal ? C'est du kif ! » C'était probablement la confrontation la plus spéciale. Parce que c'était la première fois, et Gasquet était incroyable. Je me distinguais déjà à cet âge en Espagne, mais je n'avais pas beaucoup joué en dehors. C'était un match passionnant, 6-4 dans le troisième set, une très bonne expérience. Même si j'ai perdu, je m'en souviens avec beaucoup d'affection. Après ça, il y a eu un autre match passionnant en demi-finale de Monte-Carlo en 2005. Je me suis qualifié pour ma première finale de Monte-Carlo après la finale de Miami, et c'était mon premier titre en Masters 1000. Ceux-là ont été les matches les plus importants que j'ai joués contre lui. On a aussi eu des demi-finales de l'US Open, et des rencontres en Coupe Davis. Mais c'était des matches moins excitants. Au final, tu te rappelles toujours plus des matches les plus excitants, que tu perdes ou gagnes. Ceux-là restent en mémoire, ces deux-là seront ceux dont je vais le plus me souvenir. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles