Roland-Garros (H) - Richard Gasquet (après son 1er tour à Roland-Garros) : « Affronter Nadal ? C'est du kif ! »

·3 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Satisfait de son niveau de jeu contre Hugo Gaston, mardi au premier tour de Roland-Garros, Richard Gasquet l'assure, il est heureux de défier Rafael Nadal jeudi, même s'il ne l'a jamais battu en 16 confrontations. « Comment analysez-vous votre victoire contre Hugo Gaston, la révélation du dernier Roland-Garros ?
J'ai bien joué, j'ai été solide. Je suis content de mon match. On sait tous le tournoi qu'il (Gaston) a fait l'an passé. C'est toujours difficile de revenir après avoir fait un si beau tournoi, je sais ce que ça peut engendrer. Je lui souhaite le meilleur pour la suite. On l'encouragera, c'est un peu la relève du tennis français. J'espère qu'il va faire une grande carrière. Pour ma part, je suis heureux d'avoir gagné un match à Roland-Garros, avec du public. lire aussi Le tableau hommes de Roland-Garros Gaël Monfils et vous-même êtes deux des trois rescapés français du tableau hommes. Vous faites de la résistance !
On a presque 35 ans. Les résultats ne sont pas exceptionnels cette année, mais je le répète : on a gagné plus de 2 000 matches à quatre. Il y a eu des belles saisons pour le tennis français. C'est un peu plus dur en ce moment. J'espère que les autres vont prendre notre relève. Moi, je suis content d'être encore ici. Je ne suis pas du tout à mon meilleur niveau, mais à un niveau intéressant. J'ai fait quelques matches intéressants. J'ai fait six matches ces deux dernières semaines, j'ai fait des rallyes, j'ai joué. Je n'étais pas à zéro. Je me fais plaisir, je suis heureux d'être là, de pouvoir jouer, défendre mes chances. Vivre encore quelques sensations avec le tennis, en étant ici à Roland-Garros. Richard Gasquet à propos de Rafael Nadal « C'est le seul joueur que je n'ai jamais battu, je suis très déçu de cette stat sur ma carrière » Vous affronterez Rafael Nadal jeudi. Vous ne l'avez jamais battu en 16 duels. Comment abordez-vous ce match si difficile ?
C'est du kif ! C'est fabuleux pour moi de le jouer. C'est peut-être le plus grand joueur de tous les temps, on l'a dit des centaines de fois, ça devient même fatigant à la longue. Je suis heureux de le jouer. J'ai envie de faire un grand match, de sentir que je suis un bon niveau. Il y a trois ans ici, je n'avais pas fait un bon match : ça avait été une branlée. J'espère faire un grand match, me faire plaisir. C'est une énorme frustration d'avoir perdu autant de fois, c'est très désagréable. Roland-Garros n'est pas l'endroit le plus évident. C'est le seul joueur que je n'ai jamais battu, je suis très déçu de cette stat sur ma carrière. Que pensez-vous de sa saison sur terre jusqu'à aujourd'hui ?
À Monaco et à Barcelone, il jouait un peu moins bien. Mais à Rome, la finale contre Djokovic, c'était redevenu le Nadal qu'on connaissait, celui qui frappe tout, avec une intensité énorme. C'était incroyable à nouveau. Je l'ai retrouvé comme avant. Il est à nouveau grand favori ici, il n'y a pas de doute. Qu'est-ce qui vous gêne le plus face à lui ?
Normalement ma force, c'est la diagonale revers. Sur 90 % des joueurs, à part Djokovic ou quelques revers à deux mains incroyables, c'est une diagonale que je domine. Mais lui, il joue haut à chaque fois, gaucher... ça annule tout de suite cette force que j'ai. C'est très dur pour moi de jouer ce coup, c'est pour ça que je ne l'ai jamais battu. »