Roland-Garros - Pour Nadal, le report d'une semaine de Roland-Garros ne change pas « grand-chose »

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

À un mois de Roland-Garros (30 mai-13 juin), Rafael Nadal estime que le report d'une semaine du tournoi n'aura pas vraiment d'effets sur la préparation du Grand Chelem parisien. Rafael Nadal, qui lancera sa quête d'un quatorzième sacre sur la terre battue parisienne dans un mois (30 mai-13 juin) considère que le report d'une semaine de Roland-Garros n'aura guère d'incidence. « Je ne vois pas une grande différence, je ne pense pas que ça change grand-chose », a-t-il estimé dimanche lors d'une visioconférence. lire aussi Roland-Garros mise sur un report d'une semaine Pour l'Espagnol, qui participe au Masters 1000 de Madrid, « le point moins positif, c'est qu'on a une semaine de moins entre Roland-Garros et Wimbledon (28 juin-11 juillet). C'est plutôt ça le problème, à mon avis, plus que la préparation pour Roland-Garros. »