Roland-Garros : pourquoi Jo-Wilfried Tsonga va manquer au tennis français

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
 Jo-Wilfried Tsonga va arrêter sa carrière.
Jo-Wilfried Tsonga va arrêter sa carrière.

Au moment de quitter le court une dernière fois, à quoi pense Jo-Wilfried Tsonga ? À cette finale à l'Open d'Australie en 2008 – la dernière en grand chelem pour un joueur français ? À cet exploit à Wimbledon en 2011 où il fut le premier à remonter deux sets à zéro face à Roger Federer pour finalement l'emporter ? À cette victoire au BNP Paribas Masters en 2008 ? À ces occasions ratées à Roland-Garros, notamment contre Stan Wawrinka en 2015 ? Ou songera-t-il à cette phrase d'Alexandre Dumas dans Vingt Ans après : « D'Artagnan n'avait pas manqué aux circonstances, mais les circonstances avaient manqué à d'Artagnan. » Pour le grand public et les persifleurs professionnels, Tsonga reste ce mousquetaire sans titre majeur et promoteur d'une barre chocolatée dans des films publicitaires (ratés).

Pourtant, au moment du bilan, Tsonga mérite mieux que cela. Le Manceau aura porté pendant quinze ans le tennis français masculin à bout de bras. Les autres mousquetaires auront brillé par épisode : une demie par-ci pour Gasquet, un exploit par-là pour Monfils. Malgré des blessures, Tsonga a fait preuve d'une régularité exemplaire (260 semaines dans le top 10) et a sans cesse entretenu l'espoir de succéder à Yannick Noah comme vainqueur du grand chelem. Certes, il n'en compte aucun, mais la concurrence exacerbée entre quatre monstres (Roger Federer, Rafael Nadal, Novak Djokovic et Andy Murray) laissait peu de place à la diversité. Les « si » posent toujours problème en spo [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles