Roland-Garros : pourquoi Toni Nadal ne sera ni dans le box de Rafael Nadal ni dans celui de Félix Auger-Aliassime

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Toni Nadal ne sera ni dans le box de Rafael Nadal ni dans celui de Félix Auger-Aliassime. (N. Luttiau/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

L'oncle de Rafael Nadal, désormais entraîneur de Félix Auger-Aliassime, devrait suivre le huitième de finale de Roland-Garros entre l'Espagnol et le Canadien dans le public, dimanche.

Une tête familière figurait dans le box de Rafael Nadal lors du match de l'Espagnol face à Corentin Moutet, mercredi : Toni Nadal, son oncle et ancien entraîneur avec qui il a remporté dix Roland-Garros, était venu se glisser parmi les membres de son entourage, comme souvent quand il est sur les tournois. Ce ne sera pas le cas aujourd'hui. Parce que le roi de la terre battue affronte le protégé de son oncle, Félix Auger-Aliassime. Forcément partagé, Toni ne sera pas non plus dans le clan du Canadien et regardera ce huitième de finale en terrain neutre, soit devant sa télé, soit au milieu du public du Philippe-Chatrier.

lire aussi

Le jour où... - Félix Auger-Aliassime : « Yannick Noah ne se déplace pas pour n'importe qui »

Dès le début de la collaboration avec « FAA » l'an passé, le coach espagnol avait mis les choses au clair : en cas de rencontre avec Rafael, il ne prendrait pas parti. « J'aime que Félix gagne mais pas contre mon neveu, c'est normal, expliquait-il vendredi après la qualification de son joueur. Je ne vais pas préparer le match avec lui, je ne veux même pas savoir ce que va dire l'entraîneur (Frédéric Fontang, le co-entraîneur du 9e mondial) à Félix. Ce ne serait pas éthique, je travaille pour Rafael à l'académie mais c'est surtout parce que c'est mon neveu. Si j'ai le choix, je veux que mon neveu gagne le tournoi, sinon, bien sûr, je veux que ce soit Félix qui le remporte. »

Félix Auger-Aliassime

« S'il y avait un secret pour battre Rafa, il n'aurait pas gagné 13 fois ici »

La situation ne choquait pas le Canadien, conscient de l'importance des liens qui unissent Toni à Rafael Nadal. Pas d'astuce donnée par l'oncle depuis le début de leur histoire en 2021. « De toute façon, s'il y avait un secret pour battre Rafa, il n'aurait pas gagné 13 fois ici », en souriait Auger-Aliassime en conférence de presse. Toni Nadal, lui, anticipait un duel accroché. « La vérité, c'est que je crois que ça va être dur pour Rafael, pour Félix aussi bien sûr, mais ce sera un match difficile pour les deux, estimait-il. Je ne serai pas trop tendu. Si Rafael doit perdre contre quelqu'un, je préfère que ce soit contre Félix plutôt qu'un autre joueur. »

lire aussi

Le programme du dimanche 29 mai

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles