Roland-Garros : le président de la FFT Gilles Moretton "n'ose pas" envisager l'annulation

AFP
·1 min de lecture

"On étudie plein d'options pour Roland-Garros 2021. Il y a la palette totale... ou presque totale car je n'ose pas imaginer une jauge à 100%. Mais la jauge peut partir du huis clos à une jauge qui ne sera pas 100%. Toutes les options chez nous sont prêtes. On rencontre tous les acteurs régulièrement et on attend de voir comment les choses vont se passer", a déclaré Moretton à l'AFP.

"Pour l'instant, on est dans la course, le tournoi est à la date prévue (23 mai-6 juin). Mais si on nous annonce un confinement général pendant deux mois, on sera forcément amenés à prendre des mesures", a-t-il reconnu. Le pire étant l'annulation pure et simple, mais "je n'ose pas imaginer ça", a ajouté président de la FFT, élu le 13 février. "Restons prudents et attendons. Je vais essayer d'être optimiste en disant que la vaccination avance et qu'on voit le bout du tunnel", a-t-il ajouté.

Il y aura des contraintes

Le tournoi français du Grand Chelem arrive un peu tôt par rapport à l'évolution de la pandémie, mais contrairement à l'Open d'Australie en tout début de saison, où les joueurs ont été...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi