Roland-Garros - Selon Roxana Maracineanu, un report de Roland-Garros est envisageable

L'Equipe.fr
·1 min de lecture

La ministre déléguée aux Sports, Roxana Maracineanu, a expliqué samedi sur France Info qu'un report de Roland-Garros pouvait être envisagé. Rien n'est signé, rien n'est acté, mais les discussions autour d'un report de Roland-Garros (23 mais au 6 juin) sont bien réelles. Roxana Maracineanu, la ministre des Sports l'a expliqué, samedi à nos confrères de France Info. « Nous sommes en discussion avec la Fédération française de tennis (FFT) pour voir s'il faut changer de date pour que cela coïncide avec une reprise possible de toute la pratique sportive et des grands événements. Aujourd'hui, bien que le sport de haut niveau soit préservé, on essaie de limiter les chances de cluster, de propagation du virus au sein du sport professionnel », a-t-elle expliqué. Pour rappel, l'édition 2020 avait été reportée du 27 septembre au 11 octobre. La FFT veut rester optimiste Du côté de la FFT, on reconnaît que de nombreux scénarios sont à l'étude. Si Philippe Moretton, président fraîchement élu, n'ose croire à une jauge à 100 %, il évoque une large palette de possibilités. « La jauge peut partir du huis clos à une jauge qui ne sera pas 100 %. Toutes les options chez nous sont prêtes. On rencontre tous les acteurs régulièrement et on attend de voir comment les choses vont se passer. Mais si on nous annonce un confinement général pendant deux mois, on sera forcément amené à prendre des mesures », avait-il déclaré vendredi à l'AFP. « Restons prudents et attendons. Je vais essayer d'être optimiste en disant que la vaccination avance et qu'on voit le bout du tunnel. » lire aussi Gilles Moretton, un fonceur à la présidence de la FFT