Roland-Garros, US Open... Après la polémique Nadal, un scandale sur le dopage éclate !

Après la polémique autour de Rafael Nadal, un nouveau scandale sur le dopage éclate. Selon la presse britannique, la fédération internationale de tennis violeraient les règles de la lutte anti-dopage. En effet, l'IFT avertirait certains grands joueurs avant de leurs faire des tests ; alors que les contrôles sont supposés être inopinés pour éviter toute tricherie.

Handicapé par de fortes douleurs à un pied, Rafael Nadal a eu recours à des infiltrations pour pouvoir continuer à jouer à Roland-Garros. Comme l'a avoué le Majorquin lui-même, il a dû utiliser des injections anesthésiantes pour ne pas être contraint d'abandonner la compétition. « Après le match contre Moutet au deuxième tour, je suis arrivé à l’hôtel et je ne pouvais quasiment plus marcher pour vous dire la vérité. Pendant ces deux semaines, j’ai joué avec le pied endormi, on m’a bloqué les nerfs pour que le pied soit insensible », avait-il reconnu. Et alors qu'il a été sacré pour la 14ème fois de sa carrière à Roland-Garros, Rafael Nadal a été au coeur d'une polémique, pointé du doigt pour avoir utilisé des produits jugés dopants par certains. Toutefois, l'Espagnol a pu bénéficier du soutien de l'Agence Mondiale Anti-dopage. « Si un produit est sur la liste des produits interdits, c’est qu’il a un effet sur les performances, qu’il est mauvais pour la santé, et qu’il est contraire à l’éthique du sport, a lancé le directeur général de l'AMA Olivier Niggli lors d'un entretien accordé à RTS dernièrement. Les injections…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles