Rolex Paris Masters - «À un moment, c'était critique», estime Gaël Monfils après sa victoire sur Miomir Kecmanovic au Rolex Paris Masters

·2 min de lecture

En difficulté durant près de deux sets, le Français était heureux d'avoir finalement trouvé la faille pour se sortir du piège tendu par le Serbe, mais il concède qu'il ne lui reste plus grand-chose sous la semelle. « Vous aviez déclaré ne pas être en très grande forme avant le tournoi. Ce mardi soir, vous avez tout de même tenu trois sets et fini assez fort ?
Je confirme, je suis fatigué. Mais à Paris, avec l'adrénaline, on oublie la fatigue et on passe au-dessus. Je pense que c'est ce que j'ai fait aujourd'hui (mardi). Et c'est ce que j'espère faire demain aussi. lire aussi Gaël Monfils renverse Miomir Kecmanovic au premier tour du Rolex Paris Masters Cela procure quoi de rejouer à Bercy avec du public, de regagner devant vos supporters ?
Je suis forcément content de rejouer à Paris avec beaucoup de public. On a expérimenté (cela) pas mal ces derniers temps dans d'autres pays. De le faire ici à Paris, c'est vraiment cool. Je suis content d'avoir aussi pu gagner. Je savais qu'il jouait bien. Je suis content d'avoir pu trouver la solution pour le battre. Parce qu'à un moment, c'était quand même critique. Quand je dis critique, c'était très tendu, on va dire, de ma part. J'ai réussi à trouver la petite faille, et derrière, à m'engouffrer. « Honnêtement, je l'ai dit, j'ai hâte que cette saison se finisse, vraiment, pour pouvoir bien me réentraîner, bien intégrer tout ce que j'ai voulu mettre en place » Vous avez beaucoup cherché l'équilibre cette saison, après l'arrivée d'un nouveau staff, entre être plus offensif, savoir quand il fallait attaquer et quand il fallait attendre. Ce mardi soir, y a-t-il eu un déclic sur ce plan-là ?
C'est de mieux en mieux, de semaine en semaine. Honnêtement, je l'ai dit, j'ai hâte que cette saison se finisse, vraiment, pour pouvoir bien me réentraîner, bien intégrer tout ce que j'ai voulu mettre en place. Je pense que cette présaison va me faire beaucoup de bien pour essayer de bien structurer tout cela, pour démarrer fort 2022. Parce que l'année 2021, elle est horrible quand même. Elle est bien horrible. (Rires) Combien de gomme vous reste-t-il pour la suite du tournoi ?
Pas énorme, malheureusement, pas énorme. » lire aussi Le tableau du Rolex Paris Masters (H)

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles