Rolex Paris Masters - Gaël Monfils bat Adrian Mannarino et affrontera Novak Djokovic en huitièmes au Rolex Paris Masters

·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Mal embarqué face à Adrian Mannarino à Bercy, Gaël Monfils s'en est finalement sorti en trois sets (2-6, 7-6 [4], 6-2). Le Français a rendez-vous en huitièmes avec Novak Djokovic, qu'il n'a jamais battu. Quand ces deux-là se croisent, les débats ont plutôt tendance à s'allonger. Gaël Monfils et Adrian Mannarino ont de nouveau livré un duel accroché, mercredi, au deuxième tour du Rolex Paris Masters. Dominé et inquiet après une mauvaise chute en début de rencontre, Monfils a finalement repris progressivement le contrôle du match pour s'imposer en trois sets (2-6, 7-6 [4], 6-2 en 2h26). Une mauvaise glissade sur une balle anodine de Mannarino dès le deuxième jeu lui a fait commencer le match en grimaçant. Le Parisien est resté un moment au sol avant de regagner son banc en se tenant l'arrière de la jambe droite. Il a continué le jeu, a attendu le changement de côté (il a perdu son service au passage) et est sorti du court se faire soigner pendant plusieurs minutes. Son retour la tête basse et l'allure boîtante n'ont pas vraiment rassuré. lire aussi Le film du match Mannarino, bien dans son jeu depuis ces dernières semaines et auteur d'une belle performance au premier tour en écartant Nikoloz Basilashvili, a fait le travail pour s'adjuger ce premier set. Au début du deuxième, Monfils a même rappelé le physio sur le court. Ça a jeté un nouveau froid sur le Central mais il n'a pas subi de traitement. Et a priori rassuré au fil des échanges par son état, il s'est mis à se montrer de plus en plus offensif et a envoyé quelques coups droits bien sentis et un smash athlétique dont il a le secret. Mannarino s'est frustré C'est Mannarino qui a semblé se frustrer, se tournant régulièrement vers son clan après ses fautes. Il a cédé son service sur une erreur en coup droit avant de refaire dans la foulée son retard. Les deux Tricolores ont alors dû se départager au jeu décisif. Et « Manna » a craqué le premier alors que les deux serveurs avaient réussi à faire leurs points jusqu'à 5-4. Une balle frappée en reculant a offert à Monfils une balle de set. Et une vilaine double faute de son adversaire lui a permis d'égaliser. lire aussi Le tableau du Rolex Paris Masters L'agacement du 59e mondial n'a cessé de croître et il a pris un warning, au passage, après avoir balancé une balle dans le public. Quelques minutes plus tard, alors qu'il avait déjà cédé un break d'entrée de troisième set, sa raquette a volé sur une double faute qui offrait sur un plateau son service à Monfils. Détaché 3-0 dans cet acte décisif, Monfils n'a pas lâché le morceau - même s'il a cédé un de ses breaks d'avance - et a fini, comme au tour précédent, par renverser son adversaire. Cette victoire lui offre un duel alléchant face au n°1 mondial Novak Djokovic, auquel il se frottera jeudi en huitièmes de finale. Problème ? Il n'a jamais battu le Serbe lors de leurs 17 premières confrontations. Le challenge s'annonce immense face à celui venu à Paris pour se relancer après son échec en finale de l'US Open à la mi-septembre.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles