Rolex Paris Masters - Hugo Gaston, qualifié pour les quarts de finale du Rolex Paris Masters : « Une ambiance incroyable »

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Hugo Gaston s'est régalé sur le court face à Carlos Alcaraz (6-4, 7-5), jeudi en huitièmes de finale du Rolex Paris Masters, devant un public bouillant. « Comment expliquez-vous ce scénario hallucinant contre Carlos Alcaraz ?
Oui il y a eu un scénario assez étonnant, de 5-0 pour lui à 7-5 pour moi au second. Je me suis relâché à 5-0. Lui a commencé à faire pas mal d'erreurs parce que je l'ai fait déjouer avec des balles hautes, des balles basses, des balles rapides, des balles lentes. Il a commencé à s'embrouiller, à s'exciter peut-être, je ne sais pas. Je suis resté concentré sur moi, en étant très calme. Plus le set avançait, mieux je jouais. Aujourd'hui (jeudi) ça tourne pour moi, je suis très content. lire aussi Le film de Gaston - Alcaraz Hugo Gaston « Le stade était bouillant. C'était que du kif d'être sur le terrain. C'est aussi leur victoire. J'ai gagné grâce à eux parce qu'ils m'ont poussé du début à la fin » Racontez-nous l'ambiance avec un public en fusion...
Il y avait une ambiance incroyable ce soir. Je joue au tennis pour des ambiances comme ça. Le stade était bouillant. C'était que du kif d'être sur le terrain. Pouvoir profiter avec eux. C'est aussi leur victoire. J'ai gagné grâce à eux parce qu'ils m'ont poussé du début à la fin, même quand j'étais mal embarqué au début du premier ou dans le second set. Ils ont toujours été là à me soutenir. C'était quelque chose de dingue de jouer devant un tel public. lire aussi Gaston, une année de hauts et de bas Vous affronterez le numéro 2 mondial Daniil Medvedev dans moins de 19 heures en quarts de finale. Comment se prépare-t-on en aussi peu de temps ?
Je vais me reposer. Me faire masser un peu puis faire une bonne nuit de sommeil. Je ne sais pas encore comment je vais m'organiser demain (vendredi). Je vais avoir le temps de bien dormir, de bien manger, faire un bon échauffement dans l'après-midi pour être prêt à 19h30. Je sais que demain à 19h30, je serai là. Ça sera un très bon match contre un des meilleurs joueurs du monde. Ce n'est que du bonheur. » lire aussi Comment Hugo Gaston les rend tous chèvres

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles