Rolex Paris Masters : Moutet plus fort que Norrie au bout de la nuit

Corentin Moutet s'est offert une jolie perf dans la nuit de mercredi à jeudi à l'Accor Arena. (P. Lahalle/L'Équipe)

Corentin Moutet a fini par s'imposer à 3 h 03 du matin face à Cameron Norrie, 13e mondial (6-3, 5-7, 7-6 [3]) et disputera son premier huitième de finale en Masters 1000 face à Stefanos Tsitsipas.

Après sa belle victoire au tour précédent face à Borna Coric (26e mondial), Corentin Moutet a confirmé ses très bonnes sensations à Bercy en s'imposant face à Cameron Norrie (13e). Dans cette partie démarrée à 0 h 15 et conclue à 3 h 03, le Français, offensif, a su jouer juste en régalant la foule noctambule et festive avec ses coups de patte aussi judicieux que déstabilisants pour le Britannique toujours difficile à bouger (volées amorties, lob entre les jambes, et même un service à la cuillère).

lire aussi

Le tableau

« On n'est pas fatigué ! » criait la foule. Et le Français ne l'était pas non plus. Menant 6-3, 4-3, Moutet, velléitaire et bien aidé par son service, avait eu l'occasion de se détacher sur une balle de break sauvée d'un smash par Norrie, qui profitait ensuite d'un coup de mou de son adversaire pour boucler la manche après deux jeux blancs consécutifs.

Dans le troisième set, Moutet ne se décourageait pas et prenait le large pour mener 3-1 avant de se faire aussitôt rattraper. À 5-4, il se procurait une première balle de match que sauvait Norrie sur un téméraire coup droit long de ligne. Dans cette partie ardente, tout se jouait au tie-break décisif. Toujours opportuniste, Moutet se détachait pour mener 6-3 et concluait son excellente partition sur un lob décisif.

lire aussi

Moutet évincé de la FFT en raison de son comportement

« C'est super, j'ai tout donné, j'ai fait mon match du premier au dernier point, j'ai cru en moi tout le temps, j'ai su me battre avec mes forces, avec le soutien de mes proches, racontait le Français après sa victoire. C'était vraiment très agréable à vivre, le public est resté et m'a soutenu. Je vais longtemps garder ce match en tête, je suis fier de moi, je suis allé le chercher au plus loin, j'étais très fatigué. C'est l'une des plus belles victoires de ma carrière contre un super joueur. Il fait toujours jouer une balle de plus. »

En huitième de finale, Moutet sera opposé à Stefanos Tsitsipas. « Encore une super expérience, ça me fait pousser dans mes retranchements que de jouer face à ce genre de joueur. Je vais croire en moi et apprendre encore plus. »