Rolex Paris Masters - Novak Djokovic qualifié pour la finale du Rolex Paris Masters et assuré de rester n°1 mondial

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Malgré la perte du premier set, Novak Djokovic s'est qualifié pour la finale du Rolex Paris Masters en battant le Polonais Hubert Hurkacz (3-6, 6-0, 7-6 [5]), samedi. Le Serbe est assuré de terminer la saison n°1 mondial pour la 7e fois, un record.

La bataille a duré deux heures et 17 minutes mais elle a permis à Novak Djokovic de faire coup double sous le toit de l'Accor Arena. Vainqueur d'Hubert Hurkacz en trois sets (3-6, 6-0, 7-6 [5]), le Serbe s'est qualifié pour sa septième finale au Rolex Paris Masters. Ce succès lui assure également de terminer la saison comme numéro 1 mondial au classement ATP, et ce pour la septième fois, un record (voir chiffre).

Lire aussi Le film du match

Une récompense somme toute logique pour quelqu'un qui a gagné trois titres du Grand Chelem en 2021 (Open d'Australie, Roland-Garros et Wimbledon) et disputé la finale dans le quatrième (US Open). 

7

C'est la septième fois de sa carrière que Novak Djokovic conclut la saison comme numéro 1 mondial, après 2011, 2012, 2014, 2015, 2018 et 2020. Il est désormais le seul recordman en la matière, devant Pete Sampras (six fois n°1 entre 1993 et 1998). Roger Federer, Jimmy Connors et Rafael Nadal suivent avec cinq saisons achevées au sommet du classement ATP.
 

Deux trous d'air avant la délivrance

Face à un Hurkacz qui n'a jamais lâché l'affaire malgré l'affront d'une « bulle » dans le deuxième set, Djokovic s'est singulièrement compliqué la tâche en traversant deux trous d'air. Le premier intervint à 3-4 dans la première manche, où il céda son engagement en enchaînant deux erreurs non provoquées et une double faute. Peu en verve, il rata même une balle de débreak en dévissant un passing de revers dans ses cordes (6-3 en 32 minutes).

La réaction fut alors à la hauteur de son statut de numéro 1 mondial. « Djoko » avala ainsi dix des onze jeux suivants, en profitant notamment des nombreuses fautes en coup droit de son adversaire. À 4-1, on le croyait en roue libre. Mais il subit une deuxième décompression en perdant son break d'avance et ses nerfs face à la réaction du public, qui encourageait le Polonais. Hurkacz sauva une balle de match à 4-5 et rallia le jeu décisif.

Malgré un mini-break d'avance (3-2), il gâcha sa chance en fautant une nouvelle fois en coup droit. Une dernière volée dans le couloir envoya Djokovic en finale. Il y affrontera dimanche le vainqueur de la deuxième demie, entre Daniil Medvedev et Alexander Zverev.

Lire aussi La deuxième demi-finale en direct

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles