Roma contraint de changer de copilote pour le Dakar

Basile Davoine
·2 min de lecture

C'est une grosse épine dans les pied pour , à quelques jours du début du Dakar 2021. Le pilote espagnol, déjà vainqueur de l'épreuve à deux reprises (une fois à moto, une fois en auto), doit changer un extremis de copilote pour l'édition dont le départ sera donné le week-end prochain. L'information a été officialisée ce lundi par l'équipe BRX gérée par Prodrive, qui participe au célèbre rallye-raid pour la première fois.

Initialement, Nani Roma devait être secondé par . Ce dernier a malheureusement été testé positif au COVID-19, le contraignant à déclarer forfait après avoir pris part à tous les préparatifs en vue de ce Dakar disputé pour la deuxième année consécutive en Arabie saoudite. L'équipe BRX précise qu'il existait une possibilité pour Oliveras d'être guéri à temps puis d'espérer présenter un test négatif, mais la structure n'a souhaité prendre aucun risque, donnant la priorité à "la santé et la sécurité de tous les participants au Dakar".

Lire aussi :

Sébastien Loeb et le Dakar : "On n'y va pas pour être derrière"

Dani Oliveras sera ramplacé par Alex Wincocq, copilote au profil expérimenté puisqu'il a participé à son premier Dakar en 1999 comme mécanicien, avant de concourir en quad, en camion et en buggy.

"Je tiens juste à remercier Dani pour tout son investissement et son soutien dans les préparatifs pour le Dakar, et je suis désolé qu'il ne puisse pas faire fructifier tout ce dur travail", déplore Nani Roma. "Je connais Alex depuis longtemps et c'est quelqu'un de très expérimenté et talentueux qui sera à mes côtés. Nous sommes prêts à courir ensemble et toute l'équipe est enthousiaste de le voir nous rejoindre."

Le départ du Dakar sera donné dimanche 3 janvier depuis Djeddah, au lendemain d'un prologue organisé afin d'établir l'ordre de départ de la première étape. BRX Prodrive engage deux 4x4 Hunter pour Nani Roma et sur cette épreuve.

"C'est une incroyable déception pour Dani de ne pas pouvoir aider BRX pour son premier rallye", souligne Alex Wincocq, "mais je suis ravi de rejoindre Nani et je remercie l'équipe BRX de m'accueillir. Je me préparais pour le Dakar depuis un certain temps, mais mes projets initiaux n'ont pas abouti comme prévu, alors pouvoir courir avec un pilote aussi expérimenté et talentueux que Nani est extrêmement enthousiasmant."