La Roma piégée d'entrée en Ligue Europa, Arsenal assure

La Roma de José Mourinho a subi un deuxième revers d'affilée ce jeudi soir. (IPP/Presse Sports)

Corrigée par l'Udinese le week-end dernier (1-0), l'AS Rome est encore tombée sur la pelouse de Ludogorets, ce jeudi en Ligue Europa (1-2). Comme le Betis ou Braga, Arsenal s'est imposé à l'extérieur sur la pelouse du FC Zürich (2-1).

La Roma piégée, le PSV frustré

José Mourinho avait averti ses joueurs du piège qui les attendait en Bulgarie. Mais le message du Portugais n'est visiblement pas passé et la Roma s'est inclinée sur la pelouse de Ludogorets (1-2). Secoués dès les premières minutes, les Italiens ont eu un mal fou à se montrer dangereux et ont fini par plier sur un but du Brésilien Cauly (72e). Relancés par leurs entrants et notamment Eldor Shomurodov, auteur de l'égalisation (86e), les Giallorossi ont à nouveau cédé dans la foulée sur un tir croisé de Nonato (88e), lui aussi entré en cours de seconde période.

lire aussi

Le classement du groupe C

Éliminé aux portes de la Ligue des champions par les Rangers, le PSV a également manqué son entrée en lice en Ligue Europa face à Bodo Glimt (1-1). À domicile, les Néerlandais ont craqué sur un but sublime de Gronbaek, auteur d'un tir enveloppé du droit qui a laissé Walter Benitez sur place (44e). Contrariés par la maîtrise technique des Norvégiens, les hommes de Ruud van Nistelrooy ont réussi à sauver les meubles grâce à Cody Gakpo, lancé par une subtile déviation en une touche d'Anwar El Ghazi (63e).

Arsenal, Braga, le Betis et l'Union Saint-Gilloise vainqueurs à l'extérieur

Largement dominateur sur la pelouse du FC Zürich, Arsenal aurait pu s'enliser dans un match piège après l'égalisation de Kryezu pour les locaux en fin de première période (44e). Mais les Gunners ont pu compter sur un Marquinhos très inspiré. Déjà auteur de l'ouverture du score à la conclusion d'un contre éclair (16e), l'ailier brésilien a trouvé la tête de Nketiah pour offrir la victoire aux Anglais (62e).

lire aussi

Le classement du groupe A

En déplacement à Helsinki, le Betis a fait le travail sans trembler. Lancés par un penalty de Willian José juste avant la pause (45+3), les Andalous ont fait le break sur un autre coup de pied arrêté. Willian José, encore lui, a profité d'un cafouillage sur corner pour doubler la mise (64e). Les Finlandais ont été trop peu dangereux pour espérer accrocher le demi-finaliste de la dernière édition. Également en Scandinavie, chez les Suédois de Malmö, Braga a obtenu un score similaire. En totale maîtrise, les Portugais se sont vus refuser deux buts (19e et 47e) mais ont tout de même réussi à assurer. D'abord grâce à Bruno Rodrigues à la demi-heure de jeu (30e). Puis sur un penalty transformé d'un tir croisé par Horta (70e).

lire aussi

Le classement du groupe D

À Berlin, le duel des Union a tourné à l'avantage des Belges. Plus tranchante, l'Union Saint-Gilloise a fait plier les Allemands dans les dernières minutes du premier acte. Lancé côté gauche, Boniface a réalisé un superbe rush en rentrant dans l'axe avant de décaler parfaitement Lynen, qui a conclu au premier poteau (40e).