• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Romain Bardet après la 17e étape du Tour de France : « Rebondir, c'est plus difficile à faire qu'à dire »

Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Romain Bardet (Team DSM) est parti en échappée dès le premier col de la 17e étape du Tour de France mercredi pour réagir après sa défaillance de la veille. Opération réussie : neuvième du général au départ, il est maintenant 6e.

Romain Bardet (Team DSM), 6e de la 17e étape remportée par Tadej Pogacar : « On avait un plan pour essayer de rebondir, donc on voulait absolument être dans l'échappée et on a bien exécuté ce plan car on était trois grimpeurs devant. Mais ça m'a beaucoup coûté pour revenir en haut (du col d'Aspin) parce que, quand j'ai essayé d'y aller au pied, j'ai bien vu qu'ils ne me laissaient pas partir. Si je voulais être devant, il fallait que je mette une attaque sèche à 2 kilomètres et cet effort m'a beaucoup coûté. J'ai mis 30, 40 kilomètres à récupérer. Je n'étais pas super aujourd'hui (mercredi). Mais j'ai survécu. J'ai eu du plaisir à être devant mais c'était tellement dur... Rebondir, c'est plus difficile à faire qu'à dire. Il y avait l'envie. De toute façon, c'était à quitte ou double aujourd'hui, j'ai pris un coup d'avance et j'ai essayé de faire ma course, ça fait 15 jours que je subis ».

lire aussi

Le film de la 17e étape

lire aussi

Toute l'actualité du Tour de France

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles