Romain Bardet sur le Tour de France 2023 : « La première semaine d'un grand tour la plus difficile qui ait jamais existé »

Romain Bardet apprécie beaucoup le tracé du 110e Tour de France. (E. Garnier/L'Équipe)

Romain Bardet analyse avec enthousiasme le parcours du Tour de France 2023, sa première semaine sans répit et le retour du puy de Dôme, sa « montagne de coeur ».

Romain Bardet (Team DSM) : « C'est un parcours super enthousiasmant. Je suis vraiment surpris par l'ingéniosité d'ASO et de la manière dont ils arrivent à sortir des sentiers battus. C'est une physionomie qui va être inédite, je n'ai jamais vu ça, aussi peu de chrono et une entame aussi musclée. Les Pyrénées tout de suite, le puy de Dôme en fin de première semaine... c'est la première semaine d'un grand tour la plus difficile qui ait jamais existé, je pense. La hiérarchie sera déjà claire après neuf étapes. On aura aussi une belle partie alpestre et une troisième semaine un peu plus tactique, avec le seul vrai moment de transition, même si l'étape dans les Vosges peut réserver des surprises.


lire aussi

Parcours et carte du Tour 2023

Le puy de Dôme, c'est ma montagne de coeur, le phare comme on l'appelle chez nous. Je pensais qu'il reviendrait un jour sur le Tour (dernier passage en 1988), mais pas aussi rapidement. Il y a une dizaine d'années, ils y ont construit un train à crémaillère pour touristes et ont ainsi complètement fermé l'accès à la superbe route qui mène au sommet. C'est devenu une voie de service assez étroite qui ne permet pas à un vélo et à une voiture de se croiser, et l'interdiction est inconditionnelle. La route n'est ouverte aux cyclistes qu'une matinée par an, de sept heures à neuf heures. Pouvoir l'emprunter en course, ça va être quelque chose de très spécial. Je rêve que le puy de Dôme soit comme le col de la Loze et redevienne, grâce à une voie cyclable, un endroit mythique du Tour de France. »