Romain Pitau (entraîneur Montpellier) avant d'affronter Lorient : « Il y a du mieux dans l'état d'esprit »

Romain Pitau, entraîneur de Montpellier, lors de la venue de Lyon à la Mosson (1-2, le 22 octobre). (N. Luttiau/L'Équipe)

Romain Pitau, qui assure l'intérim depuis l'éviction d'Olivier Dall'Oglio, a été confirmé dans ses fonctions. Le technicien, auteur d'une préparation encourageante avec le MHSC, espère une première victoire en Ligue 1 depuis plus trois mois ce jeudi à Lorient (17h).

La trêve de la Coupe du monde ne pouvait pas mieux tomber pour Montpellier. Englué dans le bas du classement (15e avec 14 points) après une première partie de saison laborieuse, fatale à son ancien entraîneur Olivier Dall'Oglio, le MHSC a profité à fond de cette pause inédite.

Le gros travail physique effectué en stage à Marbella (Espagne) au début du mois - jusqu'à trois séances par jour - s'est révélé bénéfique, comme l'arrivée dans le staff de l'énergique et discipliné Frédéric Mendy. « Il y a du mieux, c'est indéniable, dans l'état d'esprit, constate Romain Pitau, maintenu en poste malgré un intérim de quatre matches peu convaincant.Ce qui m'importe, c'est de retrouver l'investissement et la régularité qu'on a pu avoir durant ces quatre semaines de préparation et sur les matches amicaux. »

Une préparation encourageante avec deux victoires en trois matchesAprès la défaite encourageante contre Lens (1-2), le club héraultais est monté en puissance face à Rodez (L2, 5-0) puis contre Toulouse (2-1). De quoi retrouver la compétition à Lorient, avec l'espoir d'accrocher une première victoire en Ligue 1 depuis plus de trois mois (2-1 contre Strasbourg, le 17 septembre).

« On repart sur une nouvelle ère, sur une nouvelle dynamique, poursuit le coach pailladin. À nous d'être le plus performants et le plus prêts possible dès le départ pour engranger un maximum de confiance. » Montpellier se rendra en Bretagne sans Wahbi Khazri (entorse de la cheville gauche) et Nicolas Cozza, suspendu. Mais avec l'envie de « repartir de l'avant, sur de bonnes bases », selon Arnaud Nordin.

lire aussi : Toute l'actualité de la Ligue 1