Romane Ménager de retour en numéro 8 face à la Nouvelle-Zélande en demi-finales du Mondial

Romane Ménager en mai lors du Tournoi des Six Nations. (R. Byrne/Presse Sports)

Le numéro 8 des Bleues, absente des deux précédents matches en raison d'un choc à la tête face à l'Angleterre le 15 octobre, va faire son retour en tant que titulaire pour la demi-finale du Mondial face à la Nouvelle-Zélande, ce samedi (7h30) à l'Eden Park d'Auckland.

L'équipe de France va retrouver l'un de ses principaux fers de lance pour la demi-finale de Coupe du monde qui l'attend, ce samedi à l'Eden Park (7h30, heure française), face à la Nouvelle-Zélande, le pays hôte. Victime d'un KO lors du match contre l'Angleterre en phase de poule le 15 octobre dernier (défaite 7-13), Romane Ménager avait été contrainte au repos pendant une douzaine de jours.

Après avoir repris l'entraînement avec contact en fin de semaine dernière, la troisième-ligne est de nouveau opérationnelle et portera donc le numéro 8 face aux Black Ferns. Titulaire à ce poste lors du quart de finale remporté contre l'Italie (39-3), Charlotte Escudero bascule à l'aile de la troisième-ligne. Conséquence, Marjorie Mayans a été placée sur le banc des remplaçantes.


lire aussi

La mêlée, un secteur porteur pour les Bleues

Pour le reste, l'équipe victorieuse des Transalpines (39-3) samedi dernier à Whangarei reste inchangée. Pauline Bourdon et Caroline Drouin animeront le jeu des Bleues à la charnière, tandis qu'Émilie Boulard et Joanna Grisez tâcheront de créer à nouveau des brèches décisives dans la défense kiwie. Gaëlle Hermet demeure la capitaine et pourra compter sur d'autres leaders dans le pack, telles que Céline Ferer ou Agathe Sochat.

Sur le banc, Célia Domain a été préférée à Laure Touyé pour rentrer au poste de talonneuse. Safi N'Diaye apportera son expérience en fin de match, tandis que les jeunes Alexandra Chambon, Lina Queyroi et Chloé Jacquet essaieront d'imprimer leur fraîcheur dans la ligne de trois-quarts.


lire aussi

Ferveur populaire autour des Black Ferns au Mondial avant la demie face à la France