Ronaldinho : "Je n'ai jamais imaginer connaître cette situation"

Goal.com

Ronaldinho se dit "totalement surpris" d'avoir été arrêté et accusé d'avoir utilisé un faux passeport. L'ancien footballeur du PSG et du FC Barcelone et son frère Roberto Assis ont été arrêtés au Paraguay début mars pour avoir prétendument utilisé de faux documents pour entrer dans le pays.

Après avoir passé 32 jours en prison, le juge Gustavo Amarilla a décidé que le duo pouvait vivre dans un hôtel à Asunción en attendant le procès.

S'adressant à la chaîne de télévision paraguayenne ABC Color depuis l'hôtel Palmaroga de la capitale paraguayenne, l'ancien international brésilien de 40 ans a déclaré être venu dans le pays pour assister au lancement d'un casino en ligne.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Ronaldinho, ancien vainqueur du Ballon d'Or et membre de l'équipe brésilienne victorieuse de la Coupe du monde 2002, a déclaré que la situation avait été très difficile et qu'il travaillait avec la police pour tenter de résoudre les problèmes.

"Nous avons été totalement surpris d'apprendre que les documents n'étaient pas légaux, a-t-il affirmé. Depuis lors, notre intention a été de collaborer avec la justice pour clarifier les faits. Depuis ce moment jusqu'à aujourd'hui, nous avons tout expliqué et facilité tout ce qui nous a été demandé."

En parlant du moment où on lui a dit qu'il allait en prison, Ronaldinho a dit : "C'était un coup dur, je n'aurais jamais imaginé que je vivrais une telle situation. Toute ma vie, j'ai cherché à atteindre le plus haut niveau professionnel et à apporter de la joie aux gens avec mon football."

L'ancienne star du Barça a déclaré qu'il avait eu de nombreuses occasions de jouer au football en prison et qu'il était constamment arrêté pour des autographes et des photos, même lorsqu'il se trouvait dans la prison de haute sécurité Agrupacion Especializada, après avoir été arrêté au Resort Yacht and Golf Club Paraguay.

Ronaldinho a déclaré que la première chose qu'il ferait une fois la situation résolue serait d'aller voir sa mère : "La première chose sera de donner un gros baiser à ma mère qui a vécu ces jours difficiles depuis le début de la pandémie de Covid-19 dans sa maison, puis ce sera d'absorber l'impact que cette situation a généré et d'aller de l'avant avec foi et force."

Les avocats de Ronaldinho ont déjà fait valoir que leur client avait reçu le passeport paraguayen en cadeau d'un sponsor local et qu'il ne savait pas qu'il faisait quelque chose de mal en l'utilisant. 

Le lauréat du Ballon d'Or 2005 avait déjà vu ses passeports brésilien et espagnol saisis par les autorités brésiliennes en 2019 en raison de problèmes juridiques distincts.

À lire aussi