Ronaldo : "Je m'en vais parce qu'ils me traitent comme un délinquant"

Julien Pallucci

Toujours plongé au coeur d'une affaire de fraude fiscale, Cristiano Ronaldo aurait depuis fait savoir à Zinédine Zidane qu'il comptait quitter le Real Madrid et l'Espagne.

Tout juste auréolé d'un titre de champion d'Espagne et d'un deuxième sacre consécutif en Ligue des Champions avec le Real Madrid, ces derniers jours se sont tout de même assombris pour Cristiano Ronaldo. Mardi dernier, l'international portugais a en effet été visé par une plainte du parquet de Madrid, dans une affaire de fraude fiscale présumée à hauteur de presque 15 millions d'euros.

Depuis, tout s'est rapidement enchaîné. Dans un premier temps, l'entourage de la star merengue est monté au créneau pour défendre son protégé, accusé d'avoir "seulement" déclaré 11,5 millions d'euros de revenus d'origine espagnole entre 2011 et 2014 sur quelques 43 millions estimés. Derrière, c'est carrément la Casa Blanca qui a défendu son joueur, via un communiqué mis en ligne sur le site officiel du club.

Clap de fin ?


Mais le mal est peut-être déjà fait. Car ce week-end, CR7 a choisi d'annoncer qu'il souhaitait quitter l'institution de la capitale espagnole pendant l'intersaison estivale.

Une rumeur qui est vite arrivée aux oreilles de son entraîneur, qui aurait décidé de l'appeler immédiatement après l'annonce, d'après une information de MarçaAvant tout pour savoir si le quadruple Ballon d’Or souhaite effectivement s’en aller, et surtout pour faire le forcing afin de le convaincre de rester.

Une conversation qui a finalement filtré et dont la radio ibérique Cadena Cope a révélé une partie du contenu sur ses antennes. Pour résumé, le coach madrilène aurait dit à son attaquant : "Cris, je ne veux pas que tu partes", ce à quoi aurait immédiatement rétorqué Cristiano Ronaldo : "Je m'en vais du Real Madrid, il n'y a plus de machine arrière possible. Je m'en vais car on me traite comme un délinquant". Reste à savoir si le Lusitanien ira au bout de son idée.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages