Ronaldo-Messi, la fin de l'amour ?

SO FOOT
·1 min de lecture

On a besoin d'héroïsme, que voulez-vous, c'est notre petite transcendance, notre apéritif. Or, depuis quelques mois, nos journées sont rythmées par une étrange litanie. Ce ne sont plus des buts, des records qui tombent. Enfin si, encore quelques-uns. Le but de Messi contre le PSG mercredi soir, par exemple, nous a rappelé notre jeunesse. Ou la semaine dernière Cristiano qui marque contre le Spezia Calcio son 767e but pour égaler Pelé. La belle affaire. Non, en fait, ce qui nous tient depuis un moment, ce ne sont plus les tableaux d'affichage, mais les bulletins médicaux. Tantôt c'est pour un virus célèbre, alors qu'on le croyait invincible (Ronaldo en octobre), tantôt parce que leurs vieilles carcasses n'en peuvent plus (Messi depuis septembre : claquage, malléole, adducteurs, cheville).

Curieusement, le tennis n'apporte aucune consolation efficace. Pire, la seule chose qui nous obsède en ce moment sur les pistes de l'ATP,…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com