Le rookie français Ousmane Dieng (Oklahoma) s'installe en NBA

Le rookie français Ousmane Dieng a inscrit 17 points et huit rebonds lors de la victoire d'Oklahoma face à San Antonio dimanche soir (102-90). (S. Wachter/Reuters)

Sélectionné en 11e position l'été dernier par New York et envoyé dans la foulée à Oklahoma City dans un échange contre plusieurs premiers tours de draft, l'ailier vit un mois de mars prolifique dans une équipe qui joue sa place en play-in.

Arrivé l'été dernier du côté de l'Oklahoma, le rookie français Ousmane Dieng (19 ans) commence tout doucement à se faire une place. Dimanche soir, il a signé son meilleur match en carrière face aux Spurs de San Antonio avec 17 points et huit rebonds en 28 minutes à 46 % au tir, permettant au Thunder d'aller chercher une victoire précieuse (102-90) dans la course au play-in.

lire aussi : Classements

Sans Aleksej Pokusevski et Kenrich Williams, Dieng a su se rendre indispensable auprès de son entraîneur Mark Daigneault, qui s'appuie en effet davantage sur le Français. Depuis début mars, le natif de Villeneuve-sur-Lot (Lot-et-Garonne), passé notamment par l'Insep, joue en moyenne 20,8 minutes par match pour 10,7 points et cinq rebonds, à 47 % au tir. Des statistiques plutôt solides pour le septième plus jeune joueur de la ligue, qui a permis au Thunder, actuel 10e de la conférence Ouest, de s'imposer cinq fois lors de ses six dernières apparitions. Face à Golden State le 8 mars, il a notamment inscrit 11 points et cinq rebonds avec un buzzer beater en prime à la fin du premier quart.

Le lendemain, lors de la lourde défaite de son équipe (132-101) face aux Phoenix Suns, il a marqué 12 points en 28 minutes.

Un profil séduisantAlors que tout le monde pensait le voir évoluer en Betclic Élite, Ousmane Dieng avait fait le choix l'année avant sa draft de rejoindre les New Zealand Breakers, en Nouvelle-Zélande. Vingt-trois matches pro au total auront suffi à convaincre Oklahoma City de le sélectionner. Drafté en 11e position l'été dernier par les New York Knicks, il avait été envoyé à OKC dans la foulée en échange de plusieurs premiers tours de draft. Car si le potentiel du rookie français semble se libérer depuis quelques rencontres, son profil d'ailier de 2,08m capable de mener le jeu a toujours fait de l'oeil aux scouts.

Ralenti par une fracture au poignet en décembre, Dieng évoluait jusque-là en G-League (16 points et 9 rebonds de moyenne) au Blue d'Oklahoma City avec son compatriote Olivier Sarr. Désormais épargné par les blessures et profitant des absences en cours, le Français s'est bien rattrapé. Pour son plus grand bonheur et celui des fans d'OKC.

lire aussi : Toute l'actualité de la NBA