Rouen poursuit son sans-faute dans la douleur et reprend la tête du classement

Shane O'Leary et ses équipiers surprennent en ce début de saison. (N. Luttiau/L'Équipe)

Rouen s'est arraché pour vaincre Vannes (21-16) afin de rester la seule équipe invaincue après la troisième journée de Pro D2 vendredi. Colomiers face à Provence Rugby (17-16) et Carcassonne contre Béziers (26-24) se sont imposés après la sirène.

Les amateurs de scénario à suspense ont été gâtés ce vendredi lors de la troisième journée de Pro D2. Surpris rapidement par un essai de Maxime Lafage (3-10, 12e), Rouen a recollé avant de passer devant juste avant la pause grâce à un essai de Lucas Costa et une pénalité de Peter Lydon (11-10, 40e). Au retour des vestiaires, le match restait accroché et basculait sur un essai de pénalité assorti d'un carton jaune adressé à Nathanaël Hulleu, prêté par l'UBB, pour un en-avant volontaire (21-13, 71e).

lire aussi

Les résultats de la troisième journée de Pro D2

Alors qu'on pensait les Vannetais assommés, ils sont revenus grâce à moins d'un essai transformé grâce à la botte de Quentin Etienne (21-16, 74e). Dans une fin de match tendue, Vannes a échoué à quelques centimètres de la ligne après la sirène pour venir arracher la victoire permettant aux Rouennais de reprendre la tête du classement avec trois victoires en trois matches.

lire aussi

Le classement de Pro D2

Du suspense dans toutes les rencontres

En bas de tableau, le promu Massy a fait bien meilleur figure que lors de ses deux premières rencontres mais s'incline finalement d'un point contre le demi-finaliste de l'année passée, Nevers (15-16). Autre protagoniste plus inattendu au fond de la classe, Provence Rugby a cru débloquer son compteur mais s'est fait cueillir sur une pénalité de Thomas Girard après la sirène (16-17) et reste avant-dernier. Même scénario à Carcassonne où les Audois arrachent la victoire (26-24) face à Béziers.

Les deux autres rencontres ont aussi donné leur lot de stress aux supporters puisque le Stade Aurillacois a remporté une précieuse victoire chez le promu Soyaux-Angoulême (15-19) alors que, pourtant mal parti (0-11, 11e), Montauban a réussi à retourner Agen sur le fil (26-25).

lire aussi

Toute l'actualité de la Pro D2