Roxana Maracineanu en ballottage défavorable aux élections législatives

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Roxana Maracineanu sera présente au second tour des élections législatives mais est nettement distancée par son adversaire. (B. Papon/L'Équipe)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Roxana Maracineanu, ancienne ministre des Sports et candidate aux élections législatives (Ensemble), est en ballottage défavorable dans le Val-de-Marne à l'issue du scrutin de dimanche.

Roxana Maracineanu, ancienne championne du monde de natation (sur 200 m dos en 1998), ministre des Sports de 2018 à 2020, puis ministre déléguée jusqu'au 20 mai dernier, est candidate aux élections législatives dans la septième circonscription du Val-de-Marne, en région parisienne, sous l'étiquette Ensemble, le parti de la majorité présidentielle.

Dimanche, à l'issue du premier tour, Maracineanu a récolté 23,77 % des suffrages, ce qui lui permet de participer au second tour, dimanche prochain. Mais l'ancienne ministre a été nettement distancée par Rachel Kéké, la candidate de la Nupes (37,22 %).

Maxime Médard (LR) ne passe pas le premier tour

Maxime Médard, arrière du Stade Toulousain et ancien international (finaliste de la Coupe du monde 2011), qui prendra sa retraite à la fin de la saison, figurait lui sur la liste de Laurence Arribagé (Les Républicains) - épouse de Dominique Arribagé, ancien joueur professionnel de football, à Toulouse et Rennes - dans la troisième circonscription de Haute-Garonne. Mais cette dernière a été battue, avec 16,10 % des voix, devancée par les candidats Nupes (31,60 %) et Ensemble (29,27 %).

Enfin Rodolphe Pires, journaliste rugby de la chaîne beIN Sports, était également candidat, dans la première circonscription du Tarn, sous l'étiquette Les Républicains. Mais il a lui aussi été éliminé, n'ayant obtenu que 4,16 % des suffrages.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles