Roxana Maracineanu n'ira pas à l'Assemblée nationale après sa défaite au second tour des élections législatives

Roxana Maracineanu promet de poursuivre son implication dans la vie locale. (J.Prevost/L'Equipe)

Candidate Ensemble aux élections législatives, l'ancienne ministre des sports Roxana Maracineanu a été battue dans la 7e circonscription du Val-de-Marne. L'ancienne nageuse était opposée à Rachel Kéké, candidate de la Nupes.

Ancienne ministre des sports (2018 à 2022), Roxana Maracineanu ne rentrera pas à l'Assemblée nationale. L'ancienne nageuse a finalement perdu son duel avec la candidate de la Nupes, Rachel Kéké. « C'est un résultat très très serré (51,38 % contre 48,62 %), on est séparé par un petit peu moins de 200 voix », a annoncé la candidate d'Ensemble, avant que les résultats définitifs de la circonscription ne soient publiés. Ce n'était pas gagné déjà de passer au premier tour, puis de faire ce score extraordinaire face à la France Insoumise. Mais vu les résultats au niveau national, on est dans une situation où la France est divisée. »

L'ancienne nageuse veut poursuivre le combat local

Nouvelle venue dans la circonscription (la 7e du Val-de-Marne, qui comprend les villes de Chevilly-Larue, Fresnes, Rungis, Thiais et L'Hay-les-Roses), un territoire réputé versatile, Maracineanu, 47 ans, menait sa première bataille électorale en tant que candidate. Une campagne locale, mais particulièrement médiatisée, en raison du statut d'ancienne ministre de Maracineanu, mais aussi du profil de son adversaire, une femme de chambre franco-ivoirienne immigrée, dont la Nupes a fait l'un symbole de sa campagne. Malgré la défaite, l'ancienne nageuse a confié son désir de continuer de s'impliquer dans la vie politique locale.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles