Le Royaume-Uni et l'Irlande ont déposé un dossier commun de candidature pour l'organisation de l'Euro 2028

L'Euro 2028 attire l'oeil de l'Irlande et du Royaume-Uni qui ont déposé une candidature commune pour l'organiser. (Fevre./ L'Équipe)

La candidature du Royaume-Uni et de l'Irlande pour accueillir l'Euro 2028 a été soumise mercredi et les 14 stades hôtes présélectionnés ont été révélés.

Annoncée en février dernier, la candidature conjointe de l'Irlande et du Royaume-Uni pour organiser l'Euro 2028 avance. « Nous sommes ravis que les partenaires gouvernementaux du Royaume-Uni, d'Irlande, d'Écosse, du Pays de Galles et des responsables d'Irlande du Nord soutiennent cette candidature », ont déclaré les fédérations. Elles ont aussi déposé mercredi un dossier de candidature préliminaire.

La fédération anglaise (FA) en développe quelques points dans un communiqué. « Notre concept de stades comprend une liste restreinte de 14 sites proposés dans des villes sportives célèbres connues dans le monde entier, y compris des destinations qui abritent des clubs avec une grande histoire et un héritage du football européen. Le plan garantit que toutes nos villes et stades proposés sont reliés par des liaisons de voyage et des hébergements directs, rapides et durables qui offriront une expérience inégalée aux équipes et aux fans », décrit ce communiqué.

14 sites présélectionnésLes matches auraient potentiellement lieu en Angleterre à Wembley, Villa Park, Goodison Park, London Stadium, Tottenham Hotspur Stadium, Wembley, Etihad Stadium, St James' Park, Stadium of Light, Old Trafford, à Dublin à l'Aviva Arena et Croke Park, à Belfast au Casement Park Stadium, à Glasgow au Hampden Park et au Principality Stadium de Cardiff.

Les consultations avec les villes et les stades se poursuivront l'année prochaine avec une liste finale de dix stades à soumettre à l'UEFA en avril 2023. « Nous sommes maintenant impatients de nous engager avec l'UEFA et d'écouter et d'apprendre de la famille du football européen pour développer davantage nos plans de candidature », concluent les fédérations.

lire aussi : Toute l'actualité du football