Rudy Gobert piqué par une abeille avant le match 6 contre Dallas

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Piqué par une abeille provenant d'une ruche qu'il possède, Rudy Gobert s'est affiché avec le visage gonflé sur les réseaux sociaux. Sa participation au match 6 contre les Dallas Mavericks dans la nuit de jeudi à vendredi n'est pas remise en cause.

Rudy Gobert s'est affiché jeudi soir sur les réseaux sociaux, arborant un visage gonflé. La raison ? Une piqûre d'abeille, provenant d'une ruche qu'il possède chez lui, à Salt Lake City. Rien de très étonnant, puisque l'Utah est surnommé « l'État de la ruche ».

lire aussi

Step back, le podcast basket de L'Équipe : Rudy Gobert, le mal-aimé

Pour autant, pas d'inquiétude pour la santé du pivot du Utah Jazz, qui a rassuré à quelques heures du match 6 du premier tour des play-offs entre sa franchise et les Dallas Mavericks : sa vision n'est pas affectée et il pourra bien tenir sa place (à 4 heures du matin dans la nuit de jeudi à vendredi). Mieux : le Français jure que les piqûres d'abeilles sont bénéfiques.

Rudy Gobert

« Je me suis toujours senti super bien dans les jours qui ont suivi (une piqûre d'abeille) à chaque fois »

« C'est d'ailleurs plutôt bon. On ne dirait pas là tout de suite... mais il y a des bénéfices pour la santé. Certaines personnes font en sorte de se faire piquer. » Et d'ajouter, alors qu'il révélait avoir déjà été piqué deux fois auparavant : « Je me suis toujours senti super bien dans les jours qui ont suivi à chaque fois. »

Reste à savoir si la péripétie va, comme il l'espère, lui permettre de porter Utah vers un match 7, alors que les Texans mènent 3-2 dans la série.

lire aussi

Le tableau des play-offs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles