Rudy Gobert présent dans les trois nommés pour le titre de défenseur de l'année

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

La NBA a dévoilé dimanche soir les trois nommés pour ses trophées individuels. Rudy Gobert est en lice pour remporter son quatrième titre de défenseur de l'année. Le titre de MVP reviendra à un joueur non-américain : Giannis Antetokounmpo, Nikola Jokic ou Joel Embiid.

Rudy Gobert a fait un pas de plus vers un quatrième titre de meilleur défenseur de l'année en cinq ans. Le pivot du Utah Jazz et des Bleus figure dans les trois nommés pour ce trophée individuel, en compagnie de deux joueurs extérieurs : Mikal Bridges (Phoenix) et Marcus Smart (Boston). En cas de victoire, Gobert égalerait Dikembe Mutombo (1995, 1997, 1998, 2001) et Ben Wallace (2002, 2003, 2005, 2006), les deux seuls joueurs à avoir remporté quatre fois la distinction.

Pour le titre de MVP, la passe de deux pour Jokic ?

/

Le pivot français a terminé meilleur rebondeur de la NBA pour la première fois de sa carrière (14,7 prises de moyenne) et a encore réalisé plus de deux contres par match (2,1). Face à lui, Smart (12 points, 1,6 interception) représentera la meilleure défense de NBA : les Celtics n'ont encaissé que 104,5 points par match. Bridges (14,2 points, 1,2 interception) vient aussi récompenser la belle saison des Suns, meilleure équipe NBA et dans le top 10 des meilleures défenses.

Pour la quatrième saison consécutive, le titre de MVP va échapper à un joueur américain. Nikola Jokic (Denver), Giannis Antetokounmpo (Milwaukee) et Joel Embiid (Philadelphie) se disputeront la plus prestigieuse des récompenses individuelles. Tenant du titre, Jokic peut réaliser la passe de deux. Embiid vise son premier trophée tandis qu'Antetokounmpo pourrait l'obtenir pour la troisième fois après 2019 et 2020.

Les vainqueurs de chaque trophée seront dévoilés un par un pendant les play-offs NBA.

lire aussi

/

Toute l'actu de la NBA

La liste complète des nommés pour chaque trophée

/

MVP : Nikola Jokic (Denver), Giannis Antetokounmpo (Milwaukee) et Joel Embiid (Philadelphie).
Coach de l'année : Taylor Jenkins (Memphis), Erik Spoelstra (Miami) et Monty Williams (Phoenix).
Défenseur de l'année : Mikal Bridges (Phoenix), Rudy Gobert (Utah) et Marcus Smart (Boston).
Joueur ayant le plus progressé (MIP) : Darius Garland (Cleveland), Ja Morant (Memphis) et Dejounte Murray (San Antonio).
Rookie de l'année : Scottie Barnes (Toronto), Cade Cunningham (Detroit) et Evan Mobley (Cleveland).
Sixième homme de l'année : Tyler Herro (Miami), Cameron Johnson (Phoenix) et Kevin Love (Cleveland).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles