Rudy Gobert (Utah Jazz) écope d'une amende de 25 000 dollars pour grossièreté

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Rudy Gobert, le pivot français de l'Utah Jazz, a été sanctionné d'une amende de 25 000 dollars (environ 23 000), dimanche, pour avoir tenu des propos grossiers lors d'une interview télévisée.

Rudy Gobert a écopé d'une amende de 25 000 dollars (environ 23 000€) de la part de la NBA, dimanche, pour son langage grossier lors d'une interview télévisée retransmise en direct, samedi après la victoire de l'Utah Jazz, son équipe, contre Dallas (100-99) dans le cadre du match 4 du premier tour des play-offs NBA.

lire aussi

Podcast Step back : Gobert, le mal-aimé

C'est pour un « Fuck the talk », à savoir « Rien à foutre des discussions », que le Français a été sanctionné. Il venait, avec l'aide de Donovan Mitchell à la passe, d'être le sauveur de son équipe avec un dunk écrasé à quelques secondes de la fin du match, pour égaliser à deux victoires partout face aux Mavericks.

Guère en réussite lors des trois premiers matches des play-offs, Gobert et Mitchell font l'objet de spéculations sur leur supposé manque d'automatismes et d'entente sur le parquet. Ce qui avait motivé le commentaire du joueur français, après la victoire de samedi.

lire aussi

Toute l'actualité de la NBA

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles