Rugby à 7 - Supersevens - Teddy Thomas (Racing), avant le Supersevens : « J'espère me régaler »

·3 min de lecture

L'ailier international Teddy Thomas va disputer les finales de l'In Extenso Supersevens, ce samedi à la Défense Arena. L'occasion pour l'ailier international du Racing 92 d'évoquer le rugby à 7 et à 15. Teddy Thomas, comme le Palois Antoine Hastoy ou ses coéquipiers Olivier Klemenczak et Dorian Laborde, sera aligné demain par le Racing 92 Sevens, lors de la dernière étape du championnat de France de rugby à 7. Ce samedi à la Paris Défense Arena, l'In Extenso Supersevens va ainsi réunir quelques-uns des meilleurs joueurs du circuit mondial et du Top 14, pour les phases finales et les quarts de la compétition. L'ailier international de 28 ans est revenu en conférence de presse sur l'événement. lire aussi Plus de 20 000 spectateurs attendus samedi pour les finales du Supersevens « Teddy, comment se passe le passage du rugby à 15 au rugby à 7, à la veille des quarts de finale du Supersevens ?
C'est super excitant de côtoyer une nouvelle discipline. C'est un nouveau défi pour pas mal de joueurs, on est beaucoup de quinzistes à venir donner un coup de main aux ''septistes'' (rires) ! On est aussi très contents de venir à l'Arena, du parcours qu'a réalisé le Racing jusqu'ici. Donc maintenant place aux finales, et c'est demain (samedi) qu'on verra si on est au niveau. Quelles différences y a t-il entre les deux rugbys ?
Les repères sont différents. À 7 comme son nom l'indique, on joue à 7, il y a plus d'espaces qu'à 15, ça court énormément, physiquement c'est très éprouvant. Il va y avoir des super joueurs demain, avec des profils explosifs, beaucoup d'appuis. Teddy Thomas « Je viens chercher un épanouissement collectif et un épanouissement personnel. C'est aussi pour la confiance personnelle, on touche plus le ballon qu'à 15 » Que représente le rugby à 7 pour vous ?
J'ai évolué au rugby à 7 en équipes de jeunes et quand j'étais au pôle jeunes de France 7, en allant faire des tournois à Singapour, Dubaï... Puis j'ai fait la bascule vers 17-18 ans, j'ai commencé le XV très tôt après cette bascule, avec le Biarritz Olympique. J'ai de super bons souvenirs, notamment pour mon poste d'ailier à 15, je n'en retire que des bons souvenirs. Je suis très content, 10 ans plus tard, de revenir au 7. lire aussi Avant la finale du Supersevens, un match « du vivre-ensemble » Comment votre participation avec le Racing 92 Sevens s'est décidée ?
Ma saison a commencé, pour moi, il n'y a que deux semaines. J'ai eu des vacances tronquées après la tournée en Australie cet été (avec le XV de France), puis une blessure. Il y a eu un accord avec le club, qui m'a demandé si ça m'intéressait de jouer à 7. Je viens chercher un épanouissement collectif et un épanouissement personnel. C'est aussi pour la confiance personnelle, on touche plus le ballon qu'à 15. J'espère me régaler, jouer des duels, marquer et faire marquer ! Est-ce que le regard du monde du XV a changé sur le rugby à 7 ?
Dans l'hémisphère sud, on voit que tous les joueurs passent par le 7. C'est une super école pour évoluer à 15. C'est très enrichissant pour basculer avec les pros, j'espère que de plus en plus de joueurs le feront. lire aussi Toute l'actualité du rugby à 7 Pour finir, votre entraîneur est Joe Rokocoko (68 sélections avec les All Blacks, lui-même passé par le 7. Pas trop mal, comme coach...
Il nous apporte son talent, sa vision du rugby en règle générale. C'est quelqu'un de très réservé, mais qui apporte de la confiance, de la sérénité. Il faisait des toupies sur le terrain, des trucs fous, j'ai joué avec lui, c'est une personne réservée. Mais quand il explique, c'est facile, il arrive à transmettre un message très rapidement, très simplement. On est privilégiés d'être coaché par quelqu'un comme ça. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles