Rugby - R. Championship - AFS - Le directeur du rugby sud-africain Rassie Erasmus ne se rendra pas en Australie

·2 min de lecture

Directeur du rugby sud-africain et ancien sélectionneur des Boks, Rassie Erasmus ne se rendra pas en Australie pour la fin du Rugby Championship, prévue début septembre. Il ne souhaite pas distraire l'équipe alors qu'il subit de nombreuses critiques pour avoir attaqué l'arbitrage durant la tournée des Lions britanniques et irlandais. Le directeur du rugby sud-africain Rassie Erasmus ne se rendra pas en Australie où se déroulera la fin du Rugby Championship, à partir de début septembre. L'ancien sélectionneur des Springboks, champions du monde en 2019, craint que sa présence ne soit une distraction pour l'équipe alors qu'il subit de nombreuses critiques ces dernières semaines. Erasmus est accusé d'avoir mis à mal la confiance en l'arbitrage en contestant plusieurs décisions lors de la dernière tournée des Lions britanniques et irlandais, remportée par l'Afrique du Sud (2-1). Il avait notamment ciblé l'arbitre australien Nic Berry en publiant une vidéo sur les réseaux sociaux pour mettre en lumière des supposées erreurs lors du premier test perdu par les Boks (22-17).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Une attitude « inacceptable » La Fédération australienne avait qualifié son attitude « d'inacceptable et contraire à l'esprit et aux valeurs du jeu ». L'actuel sélectionneur Jacques Nienaber a déclaré qu'Erasmus, qui remplissait le rôle de porteur d'eau pour l'équipe contre les Lions et fournissait des instructions aux joueurs sur le terrain, pourrait rejoindre l'équipe plus tard, « si le calendrier le permet ». lire aussi Rassie Erasmus, le twitto pyromane « Rassie a décidé de rester en Afrique du Sud pour l'instant pour permettre à l'équipe de se concentrer sur le Rugby Championship afin que les joueurs puissent réaliser la meilleure performance, a-t-il ajouté dans un communiqué de presse de la Fédération sud-africaine. Il continuera à jouer un rôle actif dans nos réunions d'équipe tout au long de la tournée et il pourrait nous rejoindre plus tard. » Erasmus pourrait se voir infliger un certain nombre de sanctions par World Rugby (amende, interdiction de stade, suspension) s'il est reconnu coupable d'avoir discrédité le jeu. lire aussi Toute l'actu du rugby

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles