Rugby - ANG - L'Angleterre avec Marcus Smith et de nombreux bizuths face aux États-Unis dimanche

·2 min de lecture

Pour son premier match de l'été contre les États-Unis, le sélectionneur de l'Angleterre Eddie Jones a fait confiance à Marcus Smith, le jeune ouvreur (22 ans), champion d'Angleterre avec les Harlequins. Il formera avec Harry Randall, demi de mêlée de Bristol, une charnière vierge de toute sélection. Orpheline des joueurs retenus avec les Lions Britanniques et Irlandais pour la tournée en Afrique du Sud, l'équipe d'Angleterre affichera un visage très inédit pour accueillir les États-Unis, ce dimanche (coup d'envoi à 15h00, heure française). Ils seront huit joueurs à zéro sélection au coup d'envoi, dont Marcus Smith (22 ans), le demi d'ouverture des Harlequins de Londres, sacré champion d'Angleterre le week-end dernier, en battant Exeter en finale (40-38). La charnière sera par ailleurs totalement inexpérimentée avec à la mêlée Harry Randall, numéro 9 des Bristol Bears. La surprise vient sans doute du capitanat remis à un joueur sans sélection non plus, à savoir le troisième-ligne de Gloucester Lewis Ludlow (26 ans). Le joueur le plus expérimenté de ce quinze de la rose est le centre d'Exeter Henry Slade (38 sélections). Il sera tout de même entouré de visages connus comme le flanker Sam Underhill (22 sélections), le deuxième-ligne de Bath Charlie Ewels (21 sélections) ou le pilier Ellis Genge (28 sélections).

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

« Au cours des trois dernières semaines, notre message aux joueurs a été de leur dire qu'il s'agissait, ici, d'une opportunité de montrer ce qu'ils sont capables de faire et de poser leur empreinte avec l'Angleterre, a déclaré le sélectionneur Eddie Jones. Ils se sont appliqués en groupe et ont travaillé très dur individuellement pendant ce camp pour atteindre leurs records personnels. Maintenant, il s'agit de se rassembler en équipe, de se gélifier et de réaliser une bonne performance le week-end. » Le week-end suivant, l'Angleterre affrontera le Canada, toujours à Twickenham, les deux tests de la série contre les équipes d'Amérique du Nord ayant été déplacée à Londres en raison des restrictions de voyage liées à la crise sanitaire. Le XV de départ de l'Angleterre Steward - Cokanasiga, Slade, Lawrence, Malins - (o) Smith, (m) Randall - Underhill, Chick, Ludlow - Ewels, McNally - Heyes, Langdon, Genge
Remplaçants : Blamire, Obano, Davison, Hill, B. Curry, Ludlam, Umaga, Robson

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles