Rugby - ARG - Polémique autour des Pumas, pour Agustin Pichot, « le rugby argentin doit faire son autocritique »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

L'ancien capitaine des Pumas et ancien vice-président de World Rugby, Agustin Pichot, a réagi à la polémique autour des Pumas, après la révélation de tweets racistes publiés il y a huit ans par trois joueurs, dont le capitaine Pablo Matera. L'ancien capitaine des Pumas, Agustin Pichot, 71 sélections, s'est exprimé via les réseaux sociaux pour essayer d'apaiser le déchaînement de colère qui s'est abattu sur Pablo Matera, Guido Petti et Santiago Socino, trois joueurs argentins dont les tweets racistes, publiés entre 2011 et 2013, ont fait le tour de la planète rugby depuis lundi soir et enflammé l'Argentine. Demi de mêlée charismatique, Pichot, ex-président de World Rugby jusqu'en mai dernier et qui a choisi de quitter les instances, est une figure respectée dans son pays pour son engagement auprès des plus démunis et pour un rugby plus équitable. lire aussi Racisme, mépris de classe... les Pumas dans la tourmente « Les tweets des trois joueurs sont inacceptables, a t-il écrit sur son compte Twitter. Mais je crois en leur repentir et aussi qu'ils ont mûri depuis qu'ils les ont écrits. Dans notre sport, nous devons continuer notre autocritique poussée. Cette année nous montre que nous devons continuer à nous améliorer. Pour moi le rugby ne ressemble pas à ces choses barbares que je lis et entends ; pour moi le rugby est un sport incroyable qui aide beaucoup de personnes à essayer de devenir meilleures et pas seulement à être de bons sportifs. Mais cela n'empêche pas que le rugby argentin doit faire son autocritique. »