Rugby - AUS - Rory Arnold « reconnaissant » de retrouver les Wallabies

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le deuxième-ligne australien du Stade Toulousain, sélectionné pour les tests d'automne, s'estime heureux de retrouver les Wallabies avec qui il n'avait plus joué depuis le Mondial 2019. Le deuxième-ligne du Stade Toulousain Rory Arnold, rappelé dans le groupe de l'Australie pour les test-matches de novembre avec le Racingman Kurtley Beale, s'est dit « heureux et reconnaissant », lui qui n'a plus joué avec les Wallabies depuis la Coupe du monde 2019 « Je suis venu jouer en France en pensant que ma carrière avec les Wallabies était terminée parce que je ne correspondais plus aux critères » de sélection, a déclaré le géant toulousain (2,08 m) après la défaite de son club contre le Racing dimanche (27-18). La Fédération australienne - Rugby Australia - impose aux joueurs de moins de 60 sélections de rester au pays pour jouer en équipe nationale. lire aussi Le calendrier de l'Australie pour la tournée d'automne Des matches contre l'Écosse, l'Angleterre et le pays de Galles Élément clé de la superbe saison de son club l'an passé, vainqueur du Top 14 et de la Coupe d'Europe, Arnold a estimé que les Wallabies, qui ont entamé un processus de reconstruction après le Mondial 2019, avaient « grandi en tant qu'équipe » depuis. Kurtley Beale, joueur polyvalent, fait également son retour en sélection pour la première fois depuis le Mondial japonais, alors que le sélectionneur Dave Rennie est privé de nombreux joueurs des lignes arrières. Quade Cooper, Samu Kerevi et Sean McMahon ont choisi de privilégier leurs clubs, tandis que Tom Banks et Reece Hodge sont blessés. L'Australie se frottera dimanche à l'Écosse (15h15), avant d'affronter l'Angleterre le 13 novembre (18h30) puis le pays de Galles le 20 (18h30).

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles