Rugby - AUS - Will Skelton pensait que la « porte était fermée » en sélection australienne

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Rappelé en sélection australienne où il n'était plus apparu depuis cinq ans, le joueur de la Rochelle Will Skelton a reconnu qu'il ne pensait plus jouer pour les Wallabies. Comme Rory Arnold (Toulouse), Tolu Latu (Stade Français) ou Kurtley Beale (Racing 92), le Rochelais Will Skelton a été convié à prendre part à la tournée de l'Australie en Europe (matches en Écosse le 7 novembre, contre l'Angleterre le 13 puis contre le pays de Galles le 20). Le deuxième-ligne n'a plus joué avec les Wallabies depuis cinq années et n'a été rappelé qu'à la faveur de l'assouplissement récent des critères de sélection pour les joueurs évoluant à l'étranger. Will Skelton « Je ne me voyais pas revenir tant que la règle n'avait pas changé » Will Skelton (29 ans) a ainsi reconnu mardi qu'il ne pensait pas être convoqué en sélection. « Je ne me voyais pas revenir tant que la règle n'avait pas changé, a-t-il expliqué. Mais c'est agréable d'être de nouveau impliqué [...] Pouvoir jouer avec des gars avec qui vous avez grandi, pour votre pays, c'est le summum. C'est très spécial et ça ne devrait jamais être tenu pour acquis. » Le deuxième-ligne rochelais (2,03m ; 140 kg) a expliqué avoir été en contact l'an dernier avec la Fédération australienne mais avoir décliné leur convocation : « Ils m'ont demandé de venir, mais ma femme était enceinte, je ne voulais pas la quitter. Je pensais que la porte était fermée. Mais Rens (Dave Rennie, le sélectionneur) m'a appelé cette année. Il m'a dit qu'il continuait à observer mes performances et que si j'étais bon, je pourrais revenir. Et me voilà. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles