Rugby - Bleues - Annick Hayraud : « Lancer notre saison » avec les Bleues contre l'Afrique du Sud

·2 min de lecture

À la veille du premier des trois tests des Bleues prévus cet automne (contre l'Afrique du Sud samedi à Vannes, 15 heures, puis contre la Nouvelle-Zélande le 13 et le 20 novembre), la manager de l'équipe de France Annick Hayraud évoque une saison qui se conclura l'an prochain par la Coupe du monde. « Que venez-vous chercher sur ces trois tests de l'automne ?
D'abord, cela faisait longtemps que l'on n'avait pas ''matché'' ensemble. Cette tournée va nous servir à lancer notre saison qui va nous amener jusqu'à la prochaine Coupe du monde en Nouvelle-Zélande. Sur la saison internationale, il y a peu de rencontres, trois à l'automne, ceux du Tournoi des Six Nations, sûrement un ou deux matches de préparation et on sera déjà au Mondial. Il faut en profiter au maximum, saisir ces opportunités pour continuer le travail mis en place. Vous allez retrouver l'Afrique du Sud puis la Nouvelle-Zélande, des adversaires de l'hémisphère sud que vous n'aviez pas affronté depuis plus de deux ans...
C'est très attrayant d'affronter l'Afrique du Sud qu'on va aussi rencontrer à la Coupe du monde, où elles seront nos premières adversaires. On veut marquer notre territoire. Et contre les championnes du monde (néo-zélandaises), ça sera une très belle opportunité. « Chloé (Jacquet) a déjà fait de belles performances, ce qu'elle a réussi avec l'équipe de France à 7 est très intéressant » Pourquoi aligner contre l'Afrique du Sud une équipe aussi jeune, avec les titularisations de trois joueuses à zéro sélection ?
L'idée, c'est d'avoir un groupe élargi. Ça va être une de nos forces. Aujourd'hui on voit qu'on a une capacité à rassembler des joueuses qui s'intègrent complètement dans le projet, avec certaines confirmées, mais aussi toutes ces jeunes (du pôle France) qu'on avait déjà sollicitées l'année dernière pendant des stages et qui nous accompagnent depuis le début de saison. lire aussi Premières en Bleues pour Dupouy, Jacquet et Lindelauf contre l'Afrique du Sud Au centre notamment, vous associez Marie Dupouy et Chloé Jacquet, qui vont connaître leur première sélection...
Toutes les joueuses peuvent décrocher potentiellement le poste de titulaire. Chloé a déjà fait de belles performances, ce qu'elle a réussi avec l'équipe de France à 7 est très intéressant (elle était présente aux JO de Tokyo, ndlr.). Cela fait un moment qu'on observe Marie Dupouy, notamment avec son club (Blagnac). Elles ont mérité leur place, ça fait deux joueuses en plus qui s'ajoutent aux filles qui ont l'habitude d'occuper ce poste. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles