Rugby - Bleues - Trois choses à savoir sur Chloé Jacquet, qui a marqué son premier essai international face à la Nouvelle-Zélande

·3 min de lecture

La jeune trois-quarts centre Chloé Jacquet (19 ans) a eu le plaisir de marquer son premier essai international face à la Nouvelle-Zélande samedi dernier (38-13) à l'occasion de sa deuxième sélection avec le quinze de France féminin.

Tout juste rentrée en cours de jeu pour remplacer Caroline Boujard à l'occasion de sa deuxième sélection, Chloé Jacquet, a été récompensée de son premier essai international ce samedi face à la Nouvelle-Zélande (38-13). Servie par la demi de mêlée, Pauline Boudon, la joueuse de 19 ans a directement trouvé l'intervalle pour inscrire le troisième essai des Bleues juste avant la pause. Une première réalisation qui fait d'elle, l'une des plus jeunes joueuses à avoir marqué son premier essai international.

1. Elle a marqué trente points pour son premier match professionnel
Tout a commencé à l'âge de cinq ans, lorsque Chloé Jacquet a découvert le rugby. L'originaire de l'Ain a débuté dans le club du RC Viriat à côté de Bourg-en-Bresse où elle a appris à jouer pendant 10 ans en s'entraînant avec les garçons.

Plus tard, la jeune joueuse, a découvert le rugby féminin à son arrivée au Lou en 2018. Très vite, Chloé Jacquet s'est retrouvée surclassée en catégorie senior à l'âge de 17 ans avant de participer à son premier match d'Élite 1 face à Caen.

Déjà très inspirée offensivement, adepte de crochets dévastateurs, Chloé Jacquet a inscrit pas moins de trente points à elle seule, lors de sa première rencontre avec l'équipe première, au plus haut niveau du rugby féminin.

2. Elle est vice-championne olympique de rugby à sept
C'est avec le rugby à sept que Chloé Jacquet a connu ses premières sélections internationales. Championne d'Europe Seven avec l'équipe de France U18 il y a deux ans, sa rapidité et sa lecture de jeu lui ont permis de se faire une place dans cette discipline. Jusqu'à décrocher une médaille d'argent olympique cet été. Un succès auquel la joueuse de 19 ans ne s'y attendait absolument pas.

Car quelques semaines avant de prendre l'avion pour Tokyo, Chloé Jacquet était très loin de penser qu'elle aurait eu la chance de participer aux derniers Jeux Olympiques. Mais c'est grâce au report de la compétition en raison de l'épidémie de coronavirus que la joueuse a finalement été sélectionnée avec l'équipe de France de rugby à sept. Avec deux essais inscrits au total, elle deviendra ensuite, vice-championne olympique.

3. Elle est professionnelle depuis un an
Déjà très expérimentée, Chloé Jacquet a signé son premier contrat professionnel avec France 7, il y a plus d'un an. La joueuse du Lou qui évolue au poste de trois-quarts centre depuis 2019 en Élite 1 a eu la chance de prouver tout son talent et ses capacités physiques sur le terrain. Ce qui lui a valu sa première sélection avec le quinze de France féminin pour la tournée d'automne, un an avant la prochaine coupe du monde en Nouvelle-Zélande.

Ainsi, Chloé Jacquet a porté le maillot du quinze de France féminin pour la première fois de sa carrière le 6 novembre dernier, titulaire lors de sa première sélection face à l'Afrique du Sud (46-3).

Pour sa deuxième rencontre avec les Bleues face à la Nouvelle-Zélande ce samedi dernier, Chloé Jacquet est rentrée à la 30e minute pour remplacer Caroline Boujard. La joueuse de 19 ans n'a pas attendu longtemps avant d'aplatir dix minutes plus tard pour son premier essai international.

Ce samedi, la joueuse de 19 ans retrouvera pour la seconde fois en trois rencontres, à nouveau les Blacks Ferns pour clôturer cette tournée d'automne avec le quinze de France féminin.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles