Rugby - Tests (F) - Le quinze de France féminin domine à nouveau la Nouvelle-Zélande

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après leur victoire la semaine dernière à Pau, les Bleues ont signé un bis repetita plein de maîtrise à Castres, pour battre la Nouvelle-Zélande (29-7). Les Tricolores ont inscrit quatre essais aux Black Ferns. Le match : 29-7 Une semaine après une victoire retentissante à Pau (38-13), les Bleues ont à nouveau imposé tout leur rugby et leur fougue à la Nouvelle-Zélande. Ce samedi à Castres, devant un public conquis, les coéquipières de Pauline Bourdon ou Chloé Jacquet ont estomaqué, pour la deuxième fois en deux matches, les Black Ferns (29-7). lire aussi Le film du match La Marseillaise entonnée en cercle par les joueuses, après le haka des Néo-Zélandaises, a donné le ton du match, comme le début de partie de folie des Tricolores. Les troupes d'Annick Hayraud ont mis une grosse pression d'entrée. Suite à une belle défense, Jacquet trouvait une touche d'un magnifique 50-22m. Sur l'action, Agathe Sochat marquait le premier essai de la rencontre (4e). Dès la 11e minute, sur un petit côté fermé joué par Bourdon, et un deux contre deux transformé avec magie en deux contre un par la demi de mêlée, Castel pointait dans l'en-but (14-0, 11e). On jouait depuis à peine dix minutes, et les Bleues roulaient déjà sur les Black Ferns. lire aussi Trois choses à savoir sur Chloé Jacquet, qui a marqué son premier essai international face à la Nouvelle-Zélande Il en fut de même presque tout le match. Solide en conquête, la France rejoignait les vestiaires sur un 21-7 net. En seconde période, les coéquipières de Gaëlle Hermet ou Maëlle Filopon ont assuré le résultat final, avec de nombreux ballons récupérés, une attaque précise, un doublé de Castel ou une belle défense, quand la Nouvelle-Zélande sortait enfin la tête de l'eau. De quoi signer la confirmation après l'exploit. Le genre de match qui doit désormais porter les Bleues vers les sommets. 2 Comme deux victoires de suite sur la Nouvelle-Zélande pour les Bleues, ou les deux essais de Marie-Aurélie Castel, pour sa troisième sélection avec l'équipe de France ! Le fait du match : l'intensité française Les Bleues ont à nouveau pris dans le combat les Black Ferns, une semaine après Pau. Si la charnière Bourdon-Drouin a encore régné sur le jeu et le match, ce sont les avants françaises qui ont permis à leurs coéquipières trois-quarts de briller. Il n'y avait qu'à regarder les visages concentrés de la capitaine Hermet ou Safi N'diaye avant le coup d'envoi, pour comprendre que le match allait être rude pour la Nouvelle-Zélande. En mêlée (ballon récupéré sur la poussée à la 63e), ou en touche, les Bleues ont maîtrisé leur sujet.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles