Rugby - Bleus - Anthony Bouthier, le superbe coup de pompe lors de France-Angleterre

L'Equipe.fr
L’Equipe

Impeccable face à l'Angleterre pour sa toute première sélection, dimanche, Anthony Bouthier s'est notamment illustré par un magnifique dégagement en première mi-temps. Un éclair qui a marqué les esprits, jusque de l'autre côté de la Manche. Après la probante victoire acquise par le quinze de France dans le Crunch très attendu de dimanche (24-17), le sélectionneur des Bleus Fabien Galthié n'a pas manqué de souligner la prestation collective de son équipe, tout en félicitant quelques individualités, comme l'arrière montpelliérain Anthony Bouthier (27 ans). « Anthony a été solide alors qu'il était exposé, souvent malmené. Mais il a donné ce qu'on a vu de lui depuis le début de la saison et ce que Xavier Garbajosa (son entraîneur au MHR) nous en avait dit. » Anthony Bouthier : « Je ne pouvais pas rêver mieux » On doute cependant que le staff tricolore s'attendait à voir la « belle ogive » réalisée par le numéro 15 au coeur d'une première période de rêve. À la 25e minute de jeu, le quinze de la Rose hérite d'une touche dans les 22 mètres français. Les Anglais enchaînent sept temps de jeu devant la bonne défense des Bleus, avant que le pilier droit Kyle Sinckler n'échappe le ballon au sol. Julien Marchand s'en saisit et sert de suite Bouthier, positionné à cinq mètres de l'en-but français. C'est à cet instant que l'arrière décide d'allumer le ciel pluvieux du Stade de France d'un monumental coup de tatane. Dans un geste précis et relâché, Bouthier dégage le camp français en vrillant son ballon, à l'ancienne. L'ovale s'élève haut, très haut, avant de retomber 65 mètres plus loin et de rebondir à six reprises jusqu'en touche, à seulement huit mètres de l'en-but anglais. Un geste ahurissant qui a pesé moralement dans les têtes de Farrell et ses coéquipiers, passés d'une situation favorable à un ballon chaud à négocier près de leur ligne.

Le décryptage de France-Angleterre : les Bleus ont rendu la monnaie de leur pied aux Anglais « Quand tu vrilles la balle, c'est toujours à quitte ou double, décrypte modestement Bouthier. Là j'ai les rebonds qui vont bien après. Mais je ne la tenterai pas tous les week-ends (rires). » Ce coup de pied de mammouth a forcément fait réagir les observateurs. En Angleterre, The Telegraph estime que le numéro 15 tricolore a « probablement réussi le meilleur coup de pied de dégagement de l'histoire du Tournoi des Six Nations ». Rien que ça. Surtout, les fans de rugby s'en sont donné à coeur joie sur les réseaux sociaux pour saluer le geste de classe de Bouthier. Avec pas mal d'humour et de dérision.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi