Rugby - Bleus - Pour Anthony Jelonch, les piques de la presse anglaise envers les Bleus sont « un moteur »

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Anthony Jelonch (24 ans, 3 sélections), qui devrait à nouveau être titulaire en troisième-ligne face à l'Angleterre dimanche, pour la finale de la Coupe d'automne des nations, veut se servir des piques lancées par la presse anglaise pour réussir un coup à Twickenham. « Affronter le pack anglais à Twickenham, ça ressemble à un sacré défi pour un pack tricolore si peu capé...
C'est un défi énorme ! Personnellement, c'est un rêve de jouer en Angleterre à Twickenham. On va tout donner pour rivaliser. L'intensité va être un cran supérieur. Il ne faudra surtout pas perdre nos collisions. Si on arrive à rivaliser dans ce domaine, on pourra les contrarier un peu. On a bien travaillé sur les rucks avec William (Servat, l'entraîneur des avants). Il nous a dit qu'il fallait arriver avant eux et arriver très bas pour bien les contrer et que leur demi de mêlée soit embêté pour taper derrière. Il faudra vraiment être costaud aussi pour que notre demi de mêlée ait des ballons propres. « On a envie de leur prouver qu'ils ont tort, qu'on vaut mieux que ça » La presse anglaise parle de mascarade et d'équipe B voire C. Avez-vous été piqué par ces critiques ?
Nous sommes un groupe de 70 joueurs et nous avons tous confiance les uns envers les autres. Si on y va en pensant qu'on va en prendre 50, ça ne sert à rien d'y aller car effectivement, on va en prendre 50 ! Donc oui, ces piques sont un moteur. On a envie de leur prouver qu'ils ont tort, qu'on vaut mieux que ça. On va mettre les ingrédients pour prouver qu'on est bien présents. lire aussi Le programme du week-end en Coupe d'automne Quelle est la stratégie idéale pour contrer les Anglais ?
On en a une, mais on verra dimanche, je ne préfère pas en parler. Ce qui est certain, c'est qu'il ne faut pas les laisser jouer à leur rythme, sinon ce sera compliqué pour nous. Cameron Woki :« Envie de gagner un titre » Le troisième-ligne de l'UBB (22 ans, 3 sélections), champion du monde avec les moins de 20 ans en 2018, compte bien gagner un titre avec les Bleus cette fois : « Avoir la possibilité de gagner un titre, c'est important. On est beaucoup à l'avoir vécu avec l'équipe de France des moins de 20 ans et on a tous envie de le vivre avec la grande équipe de France. On va affronter la meilleure équipe du monde actuellement. C'est un grand défi. L'objectif est de matcher avec les Anglais, de leur mettre la pression et de gagner. On a de l'espoir. Il y a du potentiel dans cette équipe. On va tout mettre en oeuvre pour gagner. » lire aussi La compo probable des Bleus face aux Anglais