Rugby - Bleus - Bernard Laporte vole au secours de Fabien Galthié dont l'avenir n'est pas, selon lui, menacé

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Président de la Fédération française de rugby, Bernard Laporte a pris vendredi la défense du sélectionneur Fabien Galthié, estimant qu'il n'avait pas commis de faute et que son avenir à la tête du quinze de France n'était pas menacé. Le président de la Fédération française de rugby Bernard Laporte a volé vendredi au secours de son sélectionneur Fabien Galthié, pointé du doigt pour avoir percé la bulle sanitaire autour de l'équipe de France, dont le match de dimanche face à l'Écosse a été reporté après une multiplication de cas de Covid-19. « Je n'ai pas à le conforter (Fabien Galthié) ou à ne pas le conforter », a d'abord dit Laporte, invité de RMC, précisant attendre les conclusions du rapport d'enquête commandé par le ministère des Sports sur le cluster de Marcoussis (Essonne). lire aussi France-Écosse reporté au mardi 9 mars ? Mais, pressé de dire si le sélectionneur pourrait être menacé, il a répondu fermement : « Bien sûr que non ! » « Il n'a jamais été question que Fabien Galthié s'en aille », a-t-il aussi déclaré. Bernard Laporte « 99,9% de chances que le virus soit entré via un mec du 7. » Selon nos informations, confirmées par d'autres médias, Fabien Galthié, contaminé depuis par le Covid-19, a percé la bulle sanitaire en enfreignant le protocole lors de la semaine avant le match remporté en Irlande. « Sur ce qu'on me dit, Fabien n'a pas enfreint les règles, prétend Laporte. Fabien m'a dit qu'il a respecté le protocole et je le crois. Et le rapport nous dira. Pour moi, il n'y a pas de faute. Si le rapport dit que des gens ont failli, il faudra prendre des sanctions, c'est sûr. » Tout en répétant « attendre le rapport », le président de la FFR a aussi affirmé qu'il y avait « 99,9% de chances que le virus soit entré via un mec du 7 (l'équipe de France de rugby à 7) », comme l'a aussi déclaré Éric Caumes, chef du service d'infectiologie à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière et membre de la commission médicale de la FFR.