Rugby - Bleus - Bleus : non appelé par Fabien Galthié, Sofiane Guitoune (Toulouse) n'abdique pas

L'Equipe.fr
L’Equipe

Pas retenu dans le groupe des 42 appelés à préparer le premier match du Tournoi des Six Nations face à l'Angleterre (2 février), le centre toulousain ne renonce pas à l'équipe de France. Son âge (trente ans) ne joue pourtant pas en sa faveur. Sofiane Guitoune a appris la mauvaise nouvelle de la voix de Laurent Labit, l'adjoint du sélectionneur Fabien Galthié en charge des trois-quarts. L'ancien co-entraîneur du Racing lui a passé un coup de fil avant l'annonce de la liste des 42 joueurs choisis pour préparer le Crunch du 2 février prochain. Et le trois-quarts centre toulousain, qui était de la Coupe du monde au Japon, a forcément accusé le coup. Comme ses coéquipiers Yohan Huget et Maxime Médard, également trentenaires, il ne sera pas du premier rassemblement tricolore de l'ère Galthié. La liste des 42 « Je suis forcément déçu parce que je suis un compétiteur, a-t-il confié ce jeudi en conférence de presse. J'aurais aimé faire partie de ce groupe. Mais c'est le choix du sélectionneur. Il a estimé que, aujourd'hui, je n'étais pas assez compétitif, donc à moi de continuer à bosser en club pour changer la tendance. Il y a un choix clair de la part du staff avec une volonté de prendre beaucoup de jeunes. Je ne vais pas faire mon Kylian Mbappé, mais pour moi, l'âge ne veut rien dire. Pendant la Coupe du monde, j'estime que Romain Ntamack, qui a vingt ans, était tout aussi légitime et performant que Guilhem Guirado ou Louis Picamoles, qui en avaient trente-trois. Je n'ai jamais annoncé ma retraite internationale et je ne vais pas le faire. De toute façon, qui suis-je pour faire une telle annonce avec mes quelques sélections ? Les Bleus, ça continue à me faire rêver, donc si le sélectionneur décidait de me reprendre plus tard, je serai le plus heureux des hommes. »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi